Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Autonomie énergétique : 4 communes dotées de centrales solaires photovoltaïques

Autonomie énergétique : 4 communes dotées de centrales solaires photovoltaïques

L’autonomie énergétique du Bénin à l’ère de la Rupture n’est pas une vaine expression. Il est loisible de l’affirmer d’autant plus que le gouvernement vient de décider au cours du Conseil des ministres du jeudi 13 juin, de la construction de quatre centrales solaires photovoltaïques d’une puissance totale de 50 Mw.

Par Laurent KOKOU

Inexorablement et surtout de façon méthodique, le Bénin relève le défi de l’autonomie énergétique pour booster l’économie nationale. Depuis 2016 qu’il a accédé à la magistrature suprême, le président Patrice Talon s’est résolument engagé dans son Pag, à conjurer au passé le phénomène des délestages et assurer au Bénin une autonomie énergétique. Si trois ans après, les avancées sont visibles, Patrice Talon et son gouvernement n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Ainsi, après les premiers 127 Mw de Maria-Gléta 2, le gouvernement a autorisé à l’issue du Conseil des ministres du 29 mai 2019 la conclusion d’une convention de concession et d’un contrat d’achat d’énergie, relatifs à la construction d’une centrale thermique de 25 MW. Cette fois, ce sont quatre communes du Bénin qui seront bientôt dotées chacune d’une centrale solaire photovoltaïque. Il s’agit de des communes de Bohicon (15 Mw), Parakou (15 Mw), Djougou (10 Mw) et Natitingou (10 Mw). Exécuté en application du Plan Directeur du secteur de l’Energie, ce projet a été initié par le Gouvernement et intervient dans le cadre du Programme Millenium Challenge Account II. Il sera réalisé en mode Partenariat Public-Privé. L’objectif est de renforcer l’offre énergétique des localités concernées et d’améliorer notablement les services aux populations. Pour un bon suivi du processus de sélection des producteurs indépendants d’électricité, une commission ad hoc a été mise en place. Il est important de souligner que le présent projet vient témoigner de la bonne exécution du deuxième compact Mca en même temps qu’il concrétise la diversification des sources d’énergie et la promotion des énergies renouvelables, qui constituent entre autres défis du président Talon. De quoi réjouir également les promoteurs indépendants d’électricité qui peuvent eux aussi, se frotter les mains.

Laisser un commentaire

Top