Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Avant-première du spectacle « Cordon ombilical » : Fabuleux !

Avant-première du spectacle « Cordon ombilical » : Fabuleux !

Les ballets du Laboratoire d’analyse et de recherche, religions, espaces et développement (Larred) de l’Université d’Abomey-Calavi ont présenté le samedi 6 août à la salle Fitheb à Cotonou, l’avant-première du spectacle « Cordon ombilical ». Le spectacle fait de chants, de paroles et de danses a duré plus d’une heure 30 minutes, en présence de plusieurs acteurs du monde de la culture et des arts et sous le regard attentif du directeur scientifique du Larred‚ professeur Dodji Amouzouvi.

Par Raymond FALADE

Retour à la source. C’est le principal message véhiculé au cours du spectacle « Cordon ombilical ». Il s’agit d’un texte tiré des thèses soutenues au Laboratoire d’analyse et de recherche, religions, espaces et développement (Larred) a indiqué Fiacre Anato, directeur artistique du laboratoire qui a assuré la mise en scène de ce spectacle.

À travers « Cordon ombilical », le Larred invite les Béninois à repartir à la source, à se réconcilier avec leurs origines pour retrouver l’épanouissement durable qu’il faut pour s’imposer dans ce monde en pleine mutation.

 

LIRE AUSSI : Exposition « Art du Bénin » : La deuxième vague s’ouvre pour la diaspora et autres vacanciers

 

Le prochain défi‚ a soutenu Fiacre Anato, est « de faire une tournée avec ce spectacle pour montrer le nouveau visage que les ballets du Larred à travers ce spectacle, portent dans l’espace culturel, pour montrer que‚ on peut faire autrement les choses, on peut à partir des travaux scientifiques parvenir à de la production artistique pour faire promouvoir ces données que nous avons et qui restent strictement dans le milieu universitaire, dans le milieu scientifique ».

Au terme de la prestation des ballets du Larred, le directeur scientifique du Laboratoire Dodji Amouzouvi a exprimé sa satisfaction et remercié tous ceux qui y ont contribué. Ce spectacle‚ indique le professeur titulaire des universités, n’est qu’un premier pas des résultats issus des travaux de thèses et de masters soutenus au Larred. « Je suis très heureux et je sais que ce soir, quelque chose a démarré. Pour une fois, l’Université d’Abomey-Calavi à travers un laboratoire scientifique, le Larred, à travers ses ballets réussit avec brio ce spectacle-là, qui est une première »‚ s’est-il réjoui.

Tournée

L’universitaire a annoncé dans le cadre de ce spectacle, une soirée qui réunira de grands acteurs du monde de la culture du Bénin pour leur permettre de porter leur regard critique sur le spectacle afin de l’améliorer. S’en suivra une tournée nationale, sous-régionale et internationale.

 

LIRE AUSSI : Célébration du 1er août 2022 : Sentiment unanime de fierté

 

Le choix de « Cordon ombilical » n’est pas anodin. Il s’inscrit dans la même dynamique mise en place par le président Patrice Talon pour la promotion de la culture. « Cordon ombilical pour qu’il ne coupe pas, pour qu’il nous réunisse à notre culture, socle de notre développement, nous emboitons le pas au président de la République qui fait de la culture un pilier structurant de notre développement, de notre révélation, de rayonnement de l’Afrique sur le toit du monde»‚ a justifié le professeur Dodji Amouzouvi.

Chimène Wolo, doctorante au Larred, Giscard Adjakpo‚ promoteur culturel et Fofana Boubacar ont tous salué ce « beau spectacle » et invité les ballets du Larred à ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Quatre membres de la troupe entament dans quelques semaines, une tournée européenne. Ce qui fait dire au directeur scientifique du Larred que « ce spectacle voyagera au-delà du Bénin, de l’Afrique et pourquoi pas du monde ».

Laisser un commentaire

Top