Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Bonne gouvernance des entités publiques : Le Comité d’audit interne du Misp en session

Bonne gouvernance des entités publiques : Le Comité d’audit interne du Misp en session

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique Alassane Séidou a lancé‚ mardi 25 janvier à Cotonou, la session inaugurale du Comité d’audit interne de son département ministériel. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du contrôle efficace de la gouvernance des entités publiques, qui a amené le gouvernement à mettre en place des dispositifs parmi lesquels, le comité ministériel d’audit interne.

Par Raymond FALADE

Cette session a été une occasion d’échanges entre les membres du comité ministériel d’audit interne et ceux du comité ministériel de maîtrise des risques. Elle a été aussi consacrée à l’étude et à la validation de la politique d’audit interne du ministère, de la charte du comité ministériel d’audit interne, de la charte d’audit interne du ministère, d’assurance et d’amélioration qualité de l’audit interne et de la prise de connaissance du rapport de suivi évaluation et des recommandations des précédents exercices budgétaires.
S’adressant aux participants à cette session inaugurale, le président du comité ministériel d’audit interne au ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique‚ Cosme Goundété a rappelé que l’audit interne est un dispositif d’anticipation, de veille et de dissuasion dans un partenariat public/privé qui se distingue des autres audits par son caractère essentiellement préventif, formatif et préservatif.
Le Comité ministériel d’audit interne est composé de deux personnalités extérieures désignées par le chef de l’État dont l’un en assure la présidence, du Directeur de cabinet du ministère et du délégué du contrôleur financier.

Laisser un commentaire

Top