Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Bradage de domaine public : Séisme à Abomey-Calavi

Bradage de domaine public : Séisme à Abomey-Calavi

L’ancien maire de la commune d’Abomey-Calavi Georges Bada, certains membres du conseil communal 3e mandature et des cadres de la mairie ont été déposés lundi 7 décembre, à la prison civile de la ville. Les mis en cause sont impliqués dans une affaire domaniale d’environ 39 hectares. Leur procès est programmé au 15 janvier 2021.

Par R. F.

La décision est tombée le lundi 7 décembre après environ 12 heures de débat. Le procureur de la république a déposé une dizaine de personnalités politiques et administratives dont le Directeur des affaires juridiques, le Secrétaire général de la mairie, l’ancien deuxième adjoint au maire, l’ancien maire Georges Bada, le Chef d’arrondissement central de Calavi ainsi que celui d’Akassato.

Ainsi, dame Kpohinto Zossou Ganviéhouétien et Zannou Fatiou sont poursuivis avec mandat de dépôt pour des faits de faux et usage de faux, escroquerie,  association de malfaiteurs. Une poursuite avec mandat de dépôt a également été engagée pour les faits d’association de malfaiteurs,  d’escroquerie et d’abus de fonction contre l’ancien maire Georges Bada, les Ca de Hêvie Patrice hounyeva, Ca central Bernard Hounsou, Ca d’Akassato Appolinaire Hounguè, l’ex deuxième adjoint au maire Julien Honfo, le géomètre Briac Kossougbeto, le Sg de la mairie sebastien Kinsiclounon, le Daj de la mairie yovo Ferdinand Dossou et le Dau Gelase Houngue.

D’autres sources soulignent que l’affaire des 39 hectares, qui a mal tourné pour Georges Bada et Consorts n’est pas du dossier des réserves administratives. Mais il s’agit plutôt d’un domaine privé, morcelé et vendu. La dame détentrice de la décision de justice des 39 hectares aurait été aussi déposée en prison.

Le prédécesseur de Georges Bada, Patrice Houssou-Guédé cité aussi dans la même affaire a été quant à lui relaxé par le procureur. Dans ce dossier, plusieurs têtes tomberont aussi bien parmi les membres du précédent conseil communal que l’actuel.

Laisser un commentaire

Top