Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Budget du ministère de la Communication : Les gros projets de Orounla pour 2020 (Les députés satisfaits du porte-parole)

Budget du ministère de la Communication : Les gros projets de Orounla pour 2020 (Les députés satisfaits du porte-parole)

13 834.219.000, c’est le budget prévisionnel du ministère de la Communication et de la poste pour le compte de l’année 2020. Le ministre Alain Orounla l’a défendu mardi 3 décembre devant la Commission de budget et des finances de l’Assemblée nationale.

Par R. FALADE

Face aux députés présidés par le président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, Gérard Agbénonchi, le ministre de la Communication et de la poste, Alain Orounla a présenté les grandes lignes du projet de budget qu’il entend exécuter en 2020. Mais avant, il a d’abord fait le point de l’exécution du budget de 2019 par son ministère et ensuite évoqué les actions phares à mener en 2020.

Devant la commission du budget de l’Assemblée nationale, Alain Orounla a défendu un budget de treize milliards huit cent trente-quatre millions deux cent dix-neuf mille (13. 834.219.000) Fcfa. Selon les grandes lignes de ce budget présentées, les priorités du ministère de la Communication et de la poste en 2020 vont s’articuler autour de l’amélioration du cadre règlementaire du secteur de l’information et de la communication ; de la mise en service de la société Bénin diffusion en vue de l’accès de toute la population béninoise à la Télévision numérique terrestre (Tnt); de la transformation de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) en une société d’édition ; de l’amélioration de la visibilité des actions du gouvernement ; du renforcement des capacités techniques des organes de presse écrite et audiovisuelle du secteur public ; du renforcement de la production de contenus locaux ; de la transformation structurelle de Lpb Sa en vue d’en faire un instrument d’inclusion financière et sociale de la population ; et de la dynamisation et diversification des services postaux.

Ces priorités sont en phase avec la vision du chef de l’Etat en créant le ministère de la Communication et de la poste. Laquelle vision s’est fait ressentir par le poids et l’innovation des projets prévus dans le budget exercice 2020 de ce ministère. En effet, le montant global de l’ensemble de ses projets à réaliser au titre de l’année 2020, s’élève à huit milliards (8.000.000.000) Fcfa. Ainsi, les projets phares du gouvernement sont la transition vers la Télévision numérique terrestre (Tnt) et le Passage de la radiodiffusion analogique au numérique (Ppran). Ces projets permettront d’assurer la réalisation des infrastructures techniques de la Tnt, l’accès de toute la population béninoise à la Tnt, de rendre l’environnement juridique et institutionnel favorable à la radiodiffusion numérique et d’assurer la réalisation des travaux de confortatifs pour les sites Tnt.

Pour rappel, le ministère de la Communication et de la poste (Mcp) est issu de la scission en deux, le 5 septembre 2019 de l’ex ministère de l’Economie numérique et de la communication (Menc). Son projet de budget, gestion 2020 a été élaboré conformément aux directives contenues dans la lettre de cadrage budgétaire qui a défini les conditions d’élaboration du budget général de l’Etat, gestion 2020.

Les députés satisfaits de Orounla

Les députés ont profité de la présentation du budget pour saluer le rôle fondamental que joue le ministre Alain Orounla surtout en sa qualité de porte-parole du gouvernement. A l’unanimité, ils l’ont félicité car, grâce à lui, les actions du gouvernement sont plus visibles et il apporte toujours des éclaircissements sur les sujets brulants de l’actualité. « Vous faites honneur au Bénin à l’international et vous défendez avec courage le gouvernement sur tous les dossiers brulants », a salué l’honorable Walis Zoumarou pour montrer combien il est satisfait du rôle que joue Alain Orounla. Les élus du peuple ont aussi promis plaider pour une augmentation de ce budget afin de permettre au ministre de faire face au défi de la refondation de la poste de Bénin Sa.

Laisser un commentaire

Top