Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Budget sectoriel 2022 : Les priorités aux Affaires sociales de Tognifodé

Budget sectoriel 2022 : Les priorités aux Affaires sociales de Tognifodé

À l’instar de ses collègues‚ Véronique Tognifodé, ministre des Affaires sociales et de la microfinance a planché‚ jeudi 25 novembre devant la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale pour présenter le projet de budget, exercice 2022 de son secteur. Il s’élève à treize milliards deux cent soixante-et-un millions cent trente mille (13 261 130 000) francs CFA contre 7. 622. 337.000 francs CFA en 2021. Elle a annoncé que 2022 sera l’année du renforcement des actions sociales au profit des populations.

 

Synthèse de la note de présentation sur le budget de 2022 du MASM

Le projet de loi de finances 2022 prévoit pour le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) un crédit de treize milliards deux cent soixante-et-un millions cent trente mille (13 261 130 000) francs CFA contre 7. 622. 337.000 francs CFA en 2021, soit une hausse d’environ 74% dû principalement au transfert du projet SWEDD au portefeuille du Programme d’Investissement Public (PIP) du Ministère pour un montant de 5. 391. 886. 000 FCFA et à l’affinement des dépenses de personnel qui sont passées de 1. 667. 209. 000 FCFA en 2021 à 1. 914. 116. 000 FCFA.
Ce crédit est réparti en dépenses ordinaires pour un montant de 6 369 244 000 FCFA et en dépenses en capital à 6 391 886 000 FCFA.
Les dépenses ordinaires hors dépenses de personnels sont restées stables à 4 455 128 000 FCFA comme en 2021. De même, les charges communes et le budget d’équipement socio-administratif n’ont pas connu de variation.

Pour 2022, le Ministère envisage de :

Renforcer le cadre institutionnel des Centres de Promotion Sociale pour les rendre comme des guichets uniques de protection sociale au niveau des communes ;

Rendre opérationnel le Registre Social Unique qui sera désormais la base de toutes les interventions sociales au Bénin ;

Poursuivre à la mise en œuvre du Programme de Modernisation des Espaces Publics de Protection Sociale et de Promotion du Genre pour offrir un cadre adéquat de travail aux assistants sociaux et d’accueil aux cibles du Ministère (Construction et réhabilitation de Centre d’Accueil et de Transit des Enfants et des victimes de VBG ; Centre de Promotion Sociale, Centre d’Intégration et d’Epanouissement des Personnes Agées ; etc…)

Au niveau du projet ARCH, nous allons poursuivre sa mise en œuvre à travers la généralisation du volet Assurance maladie dans toutes les communes du Bénin ; l’extension de ARCH-Formation qui aujourd’hui fait le bonheur de plusieurs de nos concitoyens artisans. Il faut préciser à ce niveau que tous les artisans du Bénin bénéficieront selon leurs besoins d’un crédit ARCH. Toujours pour 2022, le volet retraite de ARCH sera activé.

Nous avons prévu :

renforcer les actions d’autonomisation économique des femmes et de promotion du genre. Ici, nous poursuivrons les appuis aux groupements féminins et leur dynamisation.

Renforcer les actions de protection des couches vulnérables à travers l’assainissement des CAPE, la prise en charge des malades mentaux errants et des personnes handicapées.

Opérationnaliser la deuxième génération du Microcrédit Mobile Alafia.

Poursuivre la mise en œuvre du projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au SAHEL (SWEED). En 2022, nous mettrons e place, dans le cadre de ce projet, des espaces sûrs dans toutes les communes du Bénin pour l’éducation des jeunes sur la santé sexuelle et de reproduction et le dialogue parent-enfant.

Voilà en résumé les grands axes de notre budget 2022.
Je vous remercie !

Laisser un commentaire

Top