Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Burkina-Faso : Sankara assassiné, il y a 33 ans (Une université en son honneur)

Burkina-Faso : Sankara assassiné, il y a 33 ans (Une université en son honneur)

Hier, jeudi 15 octobre, l’Afrique s’est encore souvenue du charismatique anti-impérialiste, Thomas Sankara. Il y a en effet 33 ans que le révolutionnaire nationaliste a été froidement assassiné à Ouagadougou.

Geste symbolique qui s’inscrit dans le cadre de la réhabilitation de sa mémoire, son nom a été donné à une université. Le campus Ouaga 2 a été rebaptisé le jeudi matin à quelques kilomètres à l’est de la capitale. Le désormais Université Thomas Sankara comporte des amphithéâtres et salles de classes d’une capacité de 13 000 places assises, de bureaux, d’un plateau omnisportif. Elle est érigée sur une superficie de 1 800 hectares.

En posant cet acte, le gouvernement a invité le monde universitaire qui occupera les lieux à mettre en lumière les idéaux défendus par le martyr de la souveraineté. Exhortation bien entendue par le président du haut lieu de savoir qui s’est engagé à s’acquitter de la noble mission de porter le nom de ce héros national. « C’était quelqu’un qui était vraiment impliqué dans les questions de l’éducation, parce que la formation professionnelle, la formation scientifique et également le support qu’il donnait à l’éducation, c’est-à-dire l’émergence de l’humain dans tout le système de développement, c’est ça que nous sommes en train de magnifier aujourd’hui », a confié à Rfi Christophe Dabiré, chef du gouvernement. Le média français rapporte également que le ministre de l’Enseignement supérieur a déjà annoncé la mise en place d’un module d’enseignement et de formation aux idéaux et valeurs défendues par Thomas Sankara au sein de cette université.

Par Sènankpon DOSSOU

Laisser un commentaire

Top