Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Caserne militaire de Cana à Zogbodomey : L’Amérique appuie en infrastructures modernes

Caserne militaire de Cana à Zogbodomey : L’Amérique appuie en infrastructures modernes

Le gouvernement américain a doté la semaine écoulée, le Centre de formation des opérations de maintien de la paix installé dans la commune de Zogbodomey d’infrastructures modernes. Il s’agit entre autres, de la réalisation de forage équipé de pompe hybride, de la construction de centre médical, de magasins d’armes, de grandes salles d’instructions…etc.

Par Raymond FALADE

Par ce geste, le gouvernement américain vient une fois encore confirmé de sa disponibilité et de sa détermination à offrir aux femmes et aux hommes des Forces armées béninoises, un cadre moderne et des appuis techniques dont ils ont besoin pour travailler et s’entraîner dans c’es de meilleures conditions.
Ces infrastructures rénovées ou installations multi-fonctionnelles et modernes, fourniront plus d’espace de travail à différentes sections de l’armée béninoise; elles permettront de rendre les activités des bénéficiaires plus efficaces et rapides. Tout ceci est le fruit d’un partenariat vieux de 24 ans entre le département d’État américain et les forces armées béninoises. Ce partenariat vise le renforcement et l’amélioration des conditions de formation et de recyclage des contingents béninois qui prennent activement part au maintien de la paix à travers le monde.

Selon le Colonel Jocelyn Koukoui, Commandant du Centre de formation des opérations de maintien de la paix (Cfomp-C), c’est la réponse à un cri de cœur qui vient ainsi changer le paysage de la caserne de Cana. « Mais rassurez-vous, ce n’est pas la première fois que les partenaires américains volent au secours des forces armées béninoises dans l’entrainement et l’équipement des personnels lors des déploiements sur les terrains des opérations », a-t-il précisé.
Il a rappelé que le centre de formation militaire de Bembèrèkè a déjà bénéficié d’importants accompagnements techniques. A l’en croire, ceci s’est poursuivi par la création du Centre de formation des opérations de maintien de la paix de Cana et a permis à nos soldats de réussir leurs prestations au Congo, Tchad, Sud Soudan, au Mali pour ne citer que ces pays.

Pour l’ambassadrice des Etats-Unis au Maroc, Patricia Mahoney, la continuité de cet appui résulte de la compétence avérée reconnue aux contingents béninois sur les théâtres d’opération extérieurs. Les États-Unis d’Amérique trouvent là, une stratégie d’encouragement et ont débloqué 2,4 millions de dollars pour améliorer l’infrastructure du Cfomp-C.

Au nom du ministre de la défense nationale, Alain Fortunet Nouatin, le Contre-Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho, chef d’État-Major Général de l’armée béninoise a salué cet ambitieux programme de l’État américain aux côtés des forces armées béninoises. Selon lui, la compétence avérée reconnue aux militaires béninois sur les théâtres d’opérations extérieurs est due en partie à la qualité des formations reçues.

Laisser un commentaire

Top