Vous êtes ici
Accueil > Culture

Protection du patrimoine culturel : Le Bénin modernise et renforce son arsenal juridique

Les députés de la huitième Législature ont adopté jeudi 14 octobre, la loi 2021-09 portant protection du patrimoine culturel en république du Bénin. Cette loi a été adoptée à l'unanimité des députés présents et représentés. Par Raymond FALADE « Ledit texte de loi a pour vocation d'actualiser et de renforcer l'arsenal juridique du Bénin en vue de rehausser le niveau de protection et de promotion de son patrimoine culturel, et d’apporter des innovations afin de l’aligner sur les exigences des investissements actuels du gouvernement et des standards internationaux », a apprécié le président l’Assemblée nationale Louis Vlavonou sur sa page Facebook à

Lire l'article

Vodun Lowunvo : Au service de l’Homme, un gardien de la nature

'’Lowunvo’’ est une divinité située à Agonvè, un village de l’arrondissement de Lokossa-centre. La forêt sacrée dans laquelle baigne son temple est un rare écosystème où des arbres multi-centenaires et des espèces animales menacées vivent paisiblement. L’histoire de l’érection de ce vodun est alléchante. Ses fonctions drainent du monde. Les lieux ont donc justement bénéficié de travaux confortatifs dans le cadre du projet Cirtoum sur financement de l’Union européenne. Par Sêmèvo Bonaventure AGBON Unique par sa forêt et sacré de par la déité qu’il abrite, le site de Lowunvo’do (littéralement, « le trou de la divinité ‘’Lowunvo’’ ») est une richesse que

Lire l'article

Collectivité Adjagboni-Guézo : Un nouveau Dah intronisé en présence du DAM de Cotonou

«Un homme qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines.» Se refusant d'être un arbre sans racines,  Gatien S. ADJAGBONI a honoré de sa présence les cérémonies d'intronisation du Chef (Dah) de la collectivité ADJAGBONI-GUÉZO qui se sont déroulées dans la cité historique d'Abomey (AgbómƐ) les 7, 8 et 9 Octobre 2021 et qui vont se poursuivre jusqu'au 14 octobre. Soit 7 jours de réjouissances prévus pour se dérouler dans la sobriété en raison du contexte sanitaire. Suite aux libations et autres cérémonies sacrées et consacrées dans le cadre du choix relatif à la

Lire l'article

Prix Nobel de littérature 2021 : Le romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah lauréat

Le natif de Zanzibar, auteur de dix romans dont « Paradise » et « Près de la mer », a été récompensé pour sa narration « empathique et sans compromis des effets du colonialisme ». Le prix Nobel de littérature 2021 a été attribué au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah, a annoncé l’Académie suédoise, jeudi 7 octobre. L’auteur, connu notamment pour son roman Paradise (1994), a été récompensé pour sa narration « empathique et sans compromis des effets du colonialisme et du destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents », selon le jury. Son œuvre s’éloigne des « descriptions

Lire l'article

Coopération muséale et patrimoniale : Le Bénin et la France engagent un nouveau projet

Dans la droite ligne de leur coopération muséale et patrimoniale ‚ le Bénin et la France ont lancé mardi un projet dénommé "Des sites et des musées pour le développement des territoires" (Smdt). Il s'attache à promouvoir un réseau d'acteurs du patrimoine et de la culture. Il est destiné à trois villes à vocation touristique (Abomey‚ Ouidah et Porto-Novo) avec plus de 400 millions à investir en 2 ans.

Lire l'article

Musique : Kwamy Mensah Gnonnas mort d’une crise de drépanocytose

Encore un artiste de perdu ! Kwamy Mensah n’est plus. 49 ans et père d’une fille, il a rendu l’âme dans la soirée du samedi 2 octobre dernier. Hospitalisé au Cnhu de Cotonou et sous oxygène, il devait subir une opération chirurgicale dimanche 3 octobre, nous apprend une source sous anonymat. Des proches et alliés, indique la même source, ont même déjà mobilisé le coup de ladite opération que finalement l’artiste ne subira jamais. De quoi est-il mort ? D’une crise de drépanocytose, a dévoilé sa jeune sœur, Améyo Gnonnas à nos confrères du quotidien ‶La Tempête″. Dans son témoignage, elle raconte

Lire l'article

Professeur Guy Ossito Midiohouan : «Les facultés de lettres et sciences humaines…sont nécessaires»

De plus en plus une thèse se développe et compte beaucoup d'adeptes‚ celle de l'inanité des Lettres et sciences humaines. Les tenants brandissent comme argument‚ la difficile insertion ou le chômage ambiant des jeunes diplômés. Dans le "Discours de réception du Prix Larefa de la gratitude" à lui décerné‚ jeudi 23 septembre dernier à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac)‚ le professeur titulaire de Littérature africaine à la retraite‚ Guy Ossito Midiohouan prend plutôt leur défense. Dans le texte au titre interrogateur «Les facultés de lettres et sciences humaines sont-elles utiles au développement en Afrique ?» l'impétrant observe avec regret que «nous vivons,

Lire l'article

Tourisme Doukonta, le village de l’hippopotame

Doukonta est un village de l’arrondissement de Lokossa. Il dispose d’une ressource halieutique assez rare, objet d’attraction : un géant hippopotame que des touristes accourent de partout pour contempler de visu. Par Sêmèvo Bonaventure AGBON Il ne faut pas penser qu’il n’existe que dans les films et documentaires. L’hippopotame est un animal réel. Au Bénin, il peut être vu et approché de près à Doukonta, une petite localité située à Lokossa. Le milieu dispose d’un lac propice, le ‘’Doukon’’ dans lequel la bête vit. Doukonta lui doit son intégration dans le Circuit touristique du Mono (Cirtoum), un projet initié par le Groupement intercommunal

Lire l'article

Vie et règne de Dádá Adándózán : Des universitaires honorent un roi ostracisé

Vingt-et-un ans de règne (1797-1818) et deux cents ans d'ostracisme (1818-2018). Ce sont là les temps forts de la vie de Dádá Adandozan. Au regard du parcours de ce grand et vaillant homme dans le royaume du Danxomè, un collège de chercheurs et de professeurs a animé un colloque sur lui en 2014. Pour immortaliser ces assises‚ les actes retenus ont été recueillis dans un ouvrage lancé officiellement ce lundi 27 septembre 2021 à l'Université d'Abomey-Calavi (Uac). Par Armand D. C'est en présence d'un parterre de professeurs et chercheurs de l'Université d'Abomey-Calavi que le Recteur Maxime da Cruz a officiellement lancé l'ouvrage

Lire l'article

Gnonnas Pedro : Célébrité, décès…et après ? La mémoire d’une icône

Il est reproché au Bénin de ne pas souvent honorer ses dignes fils. S’il en est l’un d’eux aujourd’hui circonscrit à nos pensées, c’est bien Gnonnas Pedro. Le salsero béninois à la voix captivante, est immortalisé par le musée éponyme dans lequel des vestiges redonnent vie à sa riche carrière et à son passage terrestre. Par Sêmèvo Bonaventure AGBON Sur la voie de Lokossa en direction de Doukonta, impossible de passer sans remarquer le portrait de ce grand homme. Vous êtes au musée ‘’Gnonnas Pedro, Gnoinsopé’’, là où tout de lui s’est retiré pour n’être que souvenir et héritage. Une imposante statue

Lire l'article
Top