Vous êtes ici
Accueil > Débats

Côte d’Ivoire : LES BALBUTIEMENTS INTOLERABLES DU CNT (Opinion)

Le CNT n'a pas de visages militaires. 24 heures après sa déclaration de constitution, aucun ralliement formel, aucun officier supérieur en fonction ne lève le doigt. Cela est intolérable pour une organisation de salut public qui compte en son sein deux anciens présidents et deux anciens premiers ministres. Si ce n'est pas de l'amateurisme ça sent de la précipitation et un manque de coordination stratégique. L'annonce du CNT devait être consécutive à la prise en compte et au règlement de la question sécuritaire. L'on s'explique difficilement les attaques sans ripostes des domiciles des leaders de la transition ainsi que l'intrusion de

Lire l'article

[Edito]Opposition : L’option ridicule du bordel

Semer le bordel. C’est désormais la vocation diabolique et antipatriotique des opposants béninois. Le calme dans lequel baigne le pays est une mauvaise publicité pour eux. Ces ennemis du progrès cogitent donc le chaos. Puisque les réalisations tangibles du président Talon les ont définitivement déboutés et discrédités. Désarmés, et taris de motifs sérieux de l'attaquer, ils envisagent emprunter la voie la plus immature. L’un d’eux a même promis ouvertement aux populations d’attendre son OK pour descendre dans les rues. Quelle opposition sérieuse a jamais le temps le temps d’une telle occupation frivole ? Quelle actualité au Bénin milite réellement en faveur

Lire l'article

 [Edito]Opposition : L’option ridicule du bordel

Semer le bordel. C’est désormais la vocation diabolique et antipatriotique des opposants béninois. Le calme dans lequel baigne le pays est une mauvaise publicité pour eux. Ces ennemis du progrès cogitent donc le chaos. Puisque les réalisations tangibles du président Talon les ont définitivement déboutés et discrédités. Désarmés, et taris de motifs sérieux de l'attaquer, ils envisagent emprunter la voie la plus immature. L’un d’eux a même promis ouvertement aux populations d’attendre son OK pour descendre dans les rues. Quelle opposition sérieuse a jamais le temps le temps d’une telle occupation frivole ? Quelle actualité au Bénin milite réellement en faveur

Lire l'article

Falilatou Titi, journaliste : « L’investigation permet de révéler les vérités les plus enfouies »

Journaliste à Banouto et lauréate du prix de meilleure journaliste d’investigation 2020, Falilatou Titi évoque la place du journalisme d'investigation au Bénin. Selon elle si  L’investigation est peu répandue au Bénin c’est parce qu’elle nécessite plus d’effort et de moyens  que tous les autres genres, et ça prend également du temps » Propos recueillis par Arnauld KASSOUIN (Coll.)   Journaliste : Vous êtes lauréate de la distinction meilleure  journaliste d’investigation de cette année 2020. Dites-nous en quelques mots quelle représentation faites-vous du journaliste d’investigation ? Falilatou Titi : Il faut au prime abord dire que l’exercice de notre métier du journalisme qui consiste à collecter des

Lire l'article

Chronique/ Paternité niée

Sosthène rencontre Violette et lui compte fleurette. Le gars est mignon et convaincant. Ses mots et sa stature imposent confiance. La fille bénit ciel et terre d’être tombée (enfin) sur le bon gars, le gars prédestiné. Quelques nuits d’extase lui suffiront pour prendre la décision. Elle lui garantit son cœur, fière de pouvoir fonder une famille heureuse. Le feu de l’amour dont la fumée emplit désormais son cœur est si mielleux qu’elle ne put imaginer un instant l’enfer. Les deux vont désormais se mesurer au lit dans un torrent de regards et de mots fous. Ils sont solidaires et unique dans

Lire l'article

Chronique : De nous deux…

Du Noir au Blanc, des Africains aux Occidentaux, qui de nous deux a besoin au fond de son âme, de l'Évangile du salut, de la conversion et de la rédemption ? C'est une question que je me pose avec tout le sérieux requis. Nulle part dans l'histoire il n'est retenu que nous soyons allés en conquérants, et revenus avec des bateaux chargés d'humains comme des boîtes de sardines. Ou que nous ayons contraints des peuples à nous collecter du caoutchouc ou des bidons d'huile de palme, fouets au dos au risque de se voir couper les mains ou les pieds. Aucune

Lire l'article

Racisme : Deux images, même crime

D'un côté, un Saint Michel à peau blanche, terrassant le diable peint en noir, son arme blanche brandie. De l'autre, un policier du Minneapolis aux États-Unis, le genou solidement posé sur le cou d'un Afro-américain. Le pauvre qui a hérité la damnation de ses ancêtres, supplie pour vivre : « Je ne peux pas respirer (I can’t breathe). Ne me tuez pas ». Le policier impitoyable ira jusqu’au bout. Ces deux images d’origines diverses, ont en commun de caricaturer la domination du Noir par le Blanc. L’ange, symbole éloquent de l'impérialisme religieux et le policier, la brutalité militaire et politique. Une seule victime :

Lire l'article

Chronique/Covid-19 : Nouvelle arme des racistes

Weekend d’indignation et de vive colère pour des millions d’Africains, célébrités (Eto’o Fils, Drogba…) et simples citoyens y compris. Pour cause, la profession sans scrupules sur la chaîne française LCI que les Noirs devront servir de cobayes pour l’expérimentation du vaccin contre le Covid-19. En élevant une prompte protestation contre les professeurs Jean-Paul Mira, chef de service à l’hôpital Cochin à Paris et Camille Cocht, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche scientifique (Inserm), les Africains ne disconvenaient nullement qu’ils doivent contribuer à la lutte contre la pandémie qui bouscule l’humanité, même si le

Lire l'article

Opinion/ 8 mars : Des fleurs hypocrites !

Encore un 8 mars hier. Journée internationale des femmes ! Sont ressuscités sur les réseaux sociaux et dans les médias, les poèmes les plus élogieux sublimant la femme. « Vous êtes nos mères, nos épouses, nos sœurs. Vous faites de nous ce que nous devenons, présidents ou voleurs ». De beaux mots alignés, n’est-ce pas ? capables de flatter l’égo de la femme, et de lui donner l’illusion d’être le centre du monde, d’être l’attraction de tous les cœurs et surtout, de compter. Mais devrait-elle oublier que c’est une fois hypnotisée par ces fleurs qu’elle est bien abusée depuis des lustres

Lire l'article

Opinion de Gilles Gohy : La Constitution du Bénin est finalement révisée pour sa modernisation !

Ça y est ! Il l’a, sa Constitution enfin révisée, conformément à ses propres dispositions. L’heure a sonné ! Il n’était plus question de traîner indéfiniment sur des préoccupations bien élaborées dans le passé et à l’occasion du Dialogue politique, par de larges discussions et même de consensus de la classe politique. Le Bénin, mon pays, a nettoyé le 1er novembre 2019, un jour symbolique, sa Constitution, des gangues et de la fange qui la privaient de brillance, de percutance et d’efficience ! Il ferme définitivement la possibilité même pour un président (ancien ou en exercice), de rêver à faire plus de deux mandats, toute

Lire l'article
Top