Vous êtes ici
Accueil > Économie

Usage des pièces de 5f et 10f : La croix et la bannière, les rituels en cause

Au Bénin, pas toujours facile de se servir des pièces de 5f et de 10f. Aux yeux des populations elles sont considérées comme des ingrédients rituels malgré le rappel à l'ordre du ministre de l'Économie et des finances. Des spiritualistes y voient une mystification gratuite et rassurent du caractère inoffensif desdites pièces. Par Bénédicte KOUKPODE et Rosine SETCHO (Stagiaires) « Je n’accepte pas les pièces de 5f et de 10f ». Julia A., étudiante est catégorique. Elle a pris cette décision suite à une mauvaise expérience. « J’ai commencé par refuser les pièces de 5f et 10f lorsqu’une vendeuse m’a dit qu’on ne

Lire l'article

Transformation de noix de palme : Les femmes de Bonou satisfaites et reconnaissantes à Talon

Les coopératives de femmes acheteuses et transformatrices de noix de palme de la commune de Bonou sont satisfaites de la saison d’activités du partenariat avec les Coopératives d’aménagement rural (Cars). Lors d’une cérémonie, samedi 10 septembre au Centre des jeunes et de loisirs, elles ont exprimé leurs reconnaissances au président Patrice Talon pour « sa politique d’ouverture » tout en évoquant la vente à bas prix de leurs productions et l’exportation pénalisante des noix de palme brutes. Par Sêmèvo Bonaventure AGBON Des centaines de femmes ont brandi avec allégresse des banderoles élogieuses à l’endroit du chef de l’État Patrice Talon. Elles proviennent

Lire l'article

Subventions aux initiatives agricoles : L’État marque son engagement à travers le Fnda

Le directeur général du Fonds national de développement agricole (Fnda) Valère Houssou, a procédé le vendredi 9 septembre, à la signature des conventions de projets sélectionnés à la suite de l’appel à projets au niveau des guichets 1 et 2, relatifs aux subventions des initiatives agricoles au profit des Organisations professionnelles agricoles (Opa) et des Micro, petites et moyennes entreprises (Mpme). Pour cette opération, 37 projets ont été retenus sur 679 reçus, pour un coût global de 1.591.602.569 Fcfa et subventionnés par l’État béninois à travers le Fnda à hauteur de 845.833.241 F Cfa. Par Raymond FALADE Les projets sélectionnés sont des

Lire l'article

Surveillance des frontières terrestres et maritimes : Vers l’érection d’un centre de contrôle au Bénin

Le Bénin a lancé le mardi 6 septembre, le projet de surveillance des frontières terrestres et maritimes. Ledit projet a été négocié par le président Patrice Talon lors de sa visite en Norvège en 2018. Il consiste selon les acteurs, à faire de la surveillance des frontières terrestres notamment Kraké et Hillacondji et de la mer. Par Raymond FALADE L'avantage du projet de surveillance des frontières terrestres et maritimes est de lutter contre la piraterie au niveau de la mer ainsi qu’au niveau des frontières. À travers le projet, le gouvernement pourra avoir une vue d'ensemble sur tout ce qui se passe

Lire l'article

Investir au Bénin : Talon à l’assaut du Medef

Le président Patrice Talon a participé mardi 30 août à la Rencontre des entrepreneurs de France (LaRef22) organisée par le Mouvement des entreprises de France (Medef). À cette occasion, il a partagé avec l’assistance trois ingrédients essentiels et nécessaires qui caractérisent tout entrepreneur, tout patron voire tout dirigeant. Patrice Talon est revenu également sur les réformes opérées pour améliorer le climat des affaires au Bénin. Par Sènankpon DOSSOU « Nul n’est ici, en tout cas ne peut porter le titre d’entrepreneur ou de patron, s’il ne possède les trois ingrédients essentiels : l’ambition, le sérieux et le labeur acharné »‚ a indiqué

Lire l'article

Foire internationale agricole et des ressources animales du Sénégal (Fiara) : Le Bénin obtient un contrat de vente de conteneurs de jus d’ananas

Le Bénin a pris part du 6 au 27 juin à Dakar au Sénégal, à la Foire internationale agricole et des ressources animales (Fiara). La délégation béninoise a été conduite par l’Association interprofessionnelle de l'ananas du Bénin (Aiab). Cette rencontre a permis au Bénin de mieux faire la promotion de son ananas et ses dérivés et d’obtenir un contrat pour la vente de conteneurs de jus. Célestin Adovoekpe, administrateur chargé des normes et de la qualité à l’Aiab revient dans cette interview sur ladite rencontre. Propos recueillis par Raymond FALADE Bénin Intelligent : Bonjour Monsieur. Merci de vous présenter. Célestin Adovoekpe : Je

Lire l'article

Zone économique spéciale de Golo-Djigbé (Gdiz) : Un grenier d’emplois pour la jeunesse

Les professionnels des médias en savent davantage sur la Zone économique spéciale de Golo-Djigbé (Gdiz) dont la mise en place est en cours dans la commune d’Abomey-Calavi. Les responsables de la zone les ont conviés le vendredi 8 juillet, à une séance d’échanges suivi d’une visite guidée de l’ensemble du site. 400 hectares ont été développés en moins d’un an sur les 1 600 hectares, 40 000 mille mètres d’entrepôts sur 100 000 réalisés pour le stockage des matières premières, 350 000 emplois directs visés, et 32 investisseurs déjà présents... Par Raymond FALADE Deux structures sont à la manette de la mise

Lire l'article

Soutien au Pag : L’Ue débloque 255 millions d’euros pour le Bénin

255 millions d'euros, c’est le montant débloqué par l’Union européenne pour soutenir le Programme d’actions du gouvernement (Pag). L’annonce a été faite lors de la 7ème édition du dialogue politique entre le Bénin et l’Union européenne qui s’est déroulée le jeudi 30 juin à Cotonou. Par Raymond FALADE Cette rencontre annuelle de haut niveau, à l’instar des précédentes, a pour objectif d’évaluer et de définir des perspectives, en vue du renforcement de la coopération entre le Bénin et l’Union européenne. Une coopération fondée sur le dialogue politique, le développement durable et le renforcement des relations économiques et commerciales.   LIRE AUSSI : Développement économique

Lire l'article

Gestion déléguée du Port autonome de Cotonou : « Les objectifs fixés … sont globalement atteints » (ministre Hehomey)

Le Port autonome de Cotonou (Pac) a accueilli en 2021 un peu plus de 12 millions 300 mille tonnes de marchandises. Ce chiffre a été communiqué par Hervé Hehomey, ministre des Infrastructures et des transports sur « Le Gouvernement en action ». Une émission consacrée au bilan de l’an 1 du second mandat du président Talon. « Notre objectif est d’aller à 25 millions de tonnes donc, plus que doublés », a-t-il précisé. À cet effet, d’importants travaux sont en cours ou envisagés pour « plus que doubler la capacité actuelle du Port de Cotonou ».   LIRE AUSSI: An 1 de Talon 2 : Les actions

Lire l'article

Pauvreté vécue au Bénin en 2021 : 63% de Béninois ont manqué plusieurs fois de « revenus en espèces »

Afrobaromètre, le réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage a dévoilé, vendredi 17 juin des données sur l’expérience de la pauvreté vécue chez les Béninois en 2021. Par Sêmèvo Bonaventure AGBON Des indices de pauvreté chez les Béninois. Le manque de « revenus en espèces » vient en tête. L’an dernier, 63% de Béninois avouent avoir été confrontés « plusieurs fois » ou « toujours » à cette situation inconfortable. L’eau potable (38%), les soins médicaux (28%), la nourriture (18%) et le combustible (14%) figurent également sur la liste des « manques de nécessités » éprouvées par les populations. Dans le cadre du sondage, 1.200 adultes béninois ont été

Lire l'article
Top