Vous êtes ici
Accueil > Politique (Page 2)

Politiques publiques : La Société civile lance 4 Revues alternatives sectorielles

Le consortium constitué par l'Ong Changement social Bénin (Csb), la Plateforme des acteurs de la société civile au Bénin (Pascib) et le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (Wanep-Bénin) a présenté le lundi 18 janvier à Cotonou, les revues alternatives sectorielles du projet « Participation décisionnelle des Osc aux politiques publiques››. Ce projet a été réalisé avec le soutien financier de l'Union européenne dans le cadre de la mise en œuvre du 11è Fonds européen de développement (Fed), à travers le programme Repasoc. Par Raymond FALADE Ce projet a pris en compte quatre secteurs sociaux à savoir: l'énergie, l'eau, l'éducation et

Lire l'article

Scrutin du 11 avril 2021 : Les cartes Lepi valables (Cour Const.)

Malgré leur validité fixée au 31 janvier 2021, les cartes Lepi seront acceptées dans les bureaux de vote, lors de la présidentielle dont le premier tour se tient le 11 avril prochain. Telle est la demande formulée par le Cos-Lepi devant la Cour constitutionnelle qui, après examen de la requête, a répondu favorablement. Voilà l’intégralité de la Décision y relative, la DCC 20è718 du 24 décembre 2020.  

Lire l'article

Présidentielle 2021 : La Cour constitutionnelle recrute ses délégués

La Cour constitutionnelle du Bénin recrute ses délégués dans le cadre de l'organisation de l'élection présidentielle de 2021, indique un communiqué de l'Institution suprême délibérative en matière d'élections. Selon le texte signé ce lundi 18 Janvier 2021, du Secrétaire Général, les postulants doivent être des diplômés avec un niveau d'études minimum de bac. La date limite de dépôt de candidatures est fixée au samedi 27 février 2021 à 17h00. L’inscription en ligne est possible sur le site internet de la Cour constitutionnelle dont l’adresse est : wwww.courconstitutionnelle.bj. Service de Presse/Cour constitutionnelle

Lire l'article

Présidentielle 2021 : Talon a avisé, gros défi pour l’Opposition

Pas de discours solennel ni spécial. Qui l’eut cru ? Alors qu’on rêvait d’un format protocolaire de déclaration, Patrice Talon a pris tout le monde de court en lâchant le morceau là où on l’attendait le moins. Personne n’a vu venir qu’en fin de tournée présidentielle, il fera connaître « banalement » à Adjohoun cette décision qu’il a refusée de communiquer au magazine ‘’Jeune Afrique’’ et autour de laquelle le suspense a été longtemps entretenu. « Je serai candidat… » Bout de phrase attendu depuis fort longtemps. Et la suite de la phrase lève d’office le doute sur les ambitions du compétiteur-né : prolonger le mandat

Lire l'article

Tournée présidentielle : Toutes les 77 communes parcourues, une première

Le président de la république Patrice Talon a bouclé le vendredi 15 janvier, sa tournée de reddition de comptes dans les communes. Au total, 9801 Km ont été parcourus (par voie de terre), pour rencontrer les populations des 77 communes. Par Raymond FALADE Démarrée depuis le jeudi 12 novembre 2020 par la commune de Savè dans les Collines, cette tournée s'est achevée au terme de la séance d'échanges avec la population d'Adjohoun  dans le département de l'Ouémé. Que ce soit par voie de terre, ou sur l’eau , du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, aucune commune n’a été délaissée par le chef de l’Etat qui a tenu

Lire l'article

Parrainage : L’Up pose une condition

Patrice Talon, c'est le nom du candidat du parti Union progressiste (Up) pour la présidentielle d'avril 2021. La décision a été prise le samedi 16 janvier, au cours d'une réunion politique extraordinaire des responsables du parti élargie aux maires, députés, ministres et cadres à Abomey-Calavi. Cette rencontre a réuni plus de 400 participants venus des quatre coins du Bénin. Par Raymond FALADE Selon le projet de résolution qui a été lu par Antoine Idji Kolawolé, le parti se mettra ensemble avec les autres partis politiques partenaires de la mouvance, afin de désigner et proposer le nom d’un Vice-président (colistier) à communiquer au

Lire l'article

Rallonge du mandat présidentiel : Alladatin clôt le débat, « Le président Patrice Talon n’a rien demandé »

La rallonge de 45 jours sur le quinquennat de Patrice Talon est la conséquence logique des réformes politiques, notamment l’instauration des élections générales. Telle est la quintessence des clarifications apportées, dimanche 17 janvier par l’Honorable Orden Alladatin dans une émission spéciale sur la Télévision nationale. « Le président Patrice Talon n'a rien demandé », a-t-il déclaré le président de la Commission des lois pour rassurer ceux qui pensent qu’il s’agit d’une manœuvre indécente du chef de l’Etat en exercice. Extrait de l’intervention de Orden Alladatin « Nous avons décidé au Dialogue politique, d'aller vers les élections générales. L'élection générale suppose qu'il faut organiser dans la

Lire l'article

Désiré Vodonou : Une juste réhabilitation

« Pour être admise dans une société démocratique, toute déchéance de droit doit répondre aux critères de nécessité, de proportionnalité au manquement sanctionné et de limitation dans le temps ». Quoi de plus suffisant pour accéder à la demande de réinscription sur la liste électorale de l’ancien député Désiré Vodonou ? C’est en effet, ce qu’a ordonné la Cour constitutionnelle dans sa décision Dcc 21-005 du 7 janvier 2021 sur la base de l’article 5 de la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples. Déchu de sa qualité de député de la 6e législature en 2011 suite à une condamnation, le

Lire l'article

Présidentielle 2021 : Le candidat Up connu samedi prochain

Qui sera le candidat de l’Union progressiste à la présidentielle de 2021 ? Pas de souci ! Il sera désigné et son identité dévoilée le samedi 16 janvier prochain lors d’une « séance solennelle ». C’est l’une des décisions prises le samedi 9 janvier dernier par le parti dirigé par Bruno Amoussou à l’issue d’une réunion du Bureau politique dont voici le relevé.

Lire l'article

Retrait de formulaire de parrainage : Le bal des élus à la Cena, un engouement remarquable

Aussitôt démarré, le retrait des formulaires de parrainage a vu se déplacer spontanément, un grand nombre d’élus. Mardi 12 janvier, premier jour de l'opération, vingt-et-un élus ont investi la Commission électorale nationale autonome (Cena) pour entrer en possession du précieux document. Selon le code électoral, chaque candidat doit fournir au minimum 16 parrainages pour être accepté dans la course. Etapes Une fois l’élu arrive sur les lieux, le retrait obéi à des étapes. « Il y a toute une organisation qui a été mise en place. La personne arrive. Il y a un comité d’accueil qui est là pour la recevoir. La

Lire l'article
Top