Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Championnat scolaire : La phase nationale lancée pour une semaine

Championnat scolaire : La phase nationale lancée pour une semaine

Le ministre des sports Oswald Homéky a lancé le samedi 24 juillet à Grand-Popo, la phase nationale du championnat scolaire. Organisée par le gouvernement en partenariat avec la Fédération internationale du football association (Fifa), cette compétition vise à promouvoir le football à la base.

Par Raymond FALADE

C’est une première au Bénin. Un championnat national d’une telle envergure au profit des élèves des Collèges d’enseignements généraux publics. En témoigne le caractère solennel du lancement de cette compétition qui se déroule sur deux stades omnisports du département du Mono à savoir, le stade de Grand-Popo et celui de Comè. Au total, 24 équipes prennent part à cette compétition dont 12 équipes féminines et 12 équipes masculines venues des 12 départements du Bénin. Les équipes participantes sont celles ayant tiré leur épingle du jeu lors de la phase départementale. La cérémonie d’ouverture de la phase nationale de ce championnat scolaire a connu la présence de plusieurs acteurs du sport roi au Bénin, sur le continent africain et même à l’international dont le représentant de la Fifa, partenaire de ce projet. Le Bénin, pays pilote de ce projet dans la sous-région doit faire école dans les autres pays. En témoigne la présidence des délégations venues des autres pays de la sous-région tels que le Niger, le Togo, le Nigéria, le Burkina-Faso et la Côte d’Ivoire.
A l’ouverture de cette phase, de belles prestations, la parade de chaque délégation des équipes participantes ainsi que la cérémonie protocolaire marquée par les allocutions des différentes autorités. Le bal des discours a été ouvert par le maire de la commune de Grand-Popo Jocelyn Ahyi qui a remercié le gouvernement pour le choix porté sur sa commune pour abriter ce championnat. Pour lui, cette compétition est une occasion pour les jeunes footballeurs de s’exprimer et de démontrer que l’espoir de compter le Bénin parmi les Nations incontestablement de football est permis. Abondant dans le même sens, le représentant de la Confédération africaine de football (Caf) Véron Mosengo-Omba a fait savoir que cet événement est important pour le football africain et même mondial. Car soutient-il, il permettra de l’étendre au niveau de toute l’Afrique.

La Fifa dans la dynamique du Bénin

Selon le ministre Homéky, cet événement est le fruit de la volonté commune du président Patrice Talon et du président de la Fifa Gianni Infantino qui ont conduit le Bénin et la Fifa dans la signature de cette convention désormais historique. « Cette compétition que nous lançons aujourd’hui est le début d’une belle aventure qui, à coup sûr, donnera naissance à des talents dans notre pays » a-t-il déclaré avant d’inviter les athlètes à faire preuve du fair-play tout au long de la compétition.
Pour le match d’ouverture côté des garçons, c’est l’équipe de Lalo qui a remporté la partie avec un score de 1 but à 0 sur leur adversaire de Houegbo. Même score du côté des filles. Les élèves de Grand Popo ont remporté leur premier match contre celles d’Ikpinlè.
Pour rappel, cette initiative de la Fifa vise à promouvoir le sport scolaire et à préparer la relève pour le rayonnement du football africain. Et dans ce cadre, le Bénin sous l’impulsion du président Patrice Talon ne cesse de fournir des efforts conséquents pour redorer le blason du football béninois. A cet effet, plus infrastructures sportives ont été réalisées par le gouvernement de la Rupture depuis sont avènement. A titre d’exemple, les stades qui accueillent cette compétition. C’est d’ailleurs l’un des indices qui ont milité en la faveur du Bénin pour  avoir été choisi par la Fifa en tant que pays pilote.
Il faut noter que la cérémonie d’ouverture, a connu également la présence du ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle Yves Kouaro Chabi, le directeur de l’Office béninois du sport scolaire et universitaire (Obssu) Donald Alexis Acakpo, des maires de Grand-Popo et de Porto-Novo, des représentants de la Fifa, de la Caf et de la Fbf. La compétition se tiendra du 24 au vendredi 30 juillet sur deux stades omnisports notamment ceux de Grand-Popo et de Comé.

Laisser un commentaire

Top