Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Chronique : De nous deux…

Chronique : De nous deux…

Du Noir au Blanc, des Africains aux Occidentaux, qui de nous deux a besoin au fond de son âme, de l’Évangile du salut, de la conversion et de la rédemption ? C’est une question que je me pose avec tout le sérieux requis.

Nulle part dans l’histoire il n’est retenu que nous soyons allés en conquérants, et revenus avec des bateaux chargés d’humains comme des boîtes de sardines. Ou que nous ayons contraints des peuples à nous collecter du caoutchouc ou des bidons d’huile de palme, fouets au dos au risque de se voir couper les mains ou les pieds. Aucune charge de génocide, d’extermination massive (comme celle des Hereros par l’Allemagne en Namibie) ne pèsent contre nous au tribunal de l’histoire et de la conscience. De même que contre nous le Ciel ne trouvera à reprocher aucune inquisition, aucune guerre mondiale ni froide, aucune Contre-Réforme sanglante, aucune croisade barbare. Or l’Europe, l’Amérique, l’Asie…ce sont les maîtres impitoyables du monde. Maîtres de la colonisation, de l’esclavage déshumanisant, de l’exploitation économique humaine, de deux guerres mondiales…Pour tuer ils n’ont besoin parfois que de leurs genoux. Et, chose curieuse, c’est chez eux que fourmillent les Saints, les lieux saints, les tombeaux sacrés, les rivières de prospérité, les sables bénis, les Saint Sièges, les Terres sacrées, les pierres noires ou rouges qu’il suffit de toucher pour avoir la richesse…

Quant à nous on sait que nous avons connu, comme tous les peuples d’ailleurs, des rois forts à un moment obscurantiste où le monde était régi par le “droit de la Force du plus fort”. On ne nous reproche, de nos jours, que d’avoir utilisé notre Vodoun pour nous défendre. Aussi, on nous enseigne que toute négativité est noire, et que si notre peau est noire, c’est que nous ne sommes pas de Dieu qui ne peut jamais créer une âme pure et la mettre dans l’enveloppe des singes.

Du Noir au Blanc, des Africains aux Occidentaux, qui de nous deux a besoin au fond de son âme d’écouter le Coran du salut ? Cette revue de l’histoire contient clairement la réponse. Alors, c’est eux. Et à ce titre, je pense que nos cultivateurs, nos chômeurs qui se convertissent aisément en pasteurs ont plus intérêt à aider l’Europe, l’Asie et leurs alliés à retrouver le sens humaniste et salvateur de l’Eglise et de l’Islam qu’ils ont travesti et mis au service de la bêtise, et de la barbarie. Et non de passer tout leur temps ici à nous empêcher d’étudier, de respirer et de dormir…Si Dieu juge vraiment au cœur l’Enfer n’est pas…Noirs.

Sêmèvo B. AGBON

 

Laisser un commentaire

Top