Vous êtes ici
Accueil > Actualité > [Chronique] Fête nationale – fête de l’indépendance (Oswald Padonou)

[Chronique] Fête nationale – fête de l’indépendance (Oswald Padonou)

Demain, le Bénin notre pays célèbre sa 60ème fête nationale. Apprenons davantage à dire et à penser fête nationale plutôt que fête de l’Indépendance.

Pourquoi ?

Parce que le référentiel de la Nation, c’est à la fois notre Histoire, l’émotion de ce moment de ferveur, nos défis collectifs actuels et surtout notre avenir commun, notre désir de bâtir la société des rêves de nos Pères fondateurs et des nôtres !

La fête nationale en Afrique du Sud, c’est la Freedom Day : célébration des toutes premières élections multiraciales post-apartheid (27 avril), en Ethiopie, c’est l’anniversaire de la chute du dictateur Mengistu Haile Mariam (28 mai), en Chine, c’est la commémoration de la fondation de la République Populaire de la Chine par le Parti Communiste Chinois (1er octobre), aux Etats-Unis, c’est Indépendance Day (4 juillet), en France la célébration de la prise de la Bastille (14 juillet).

Chez nous, c’est la proclamation de l’indépendance, le 1er août 1960 : l’acte politique fondateur de notre Nation. Ce n’est pas moins important mais c’est aussi important que ce désir de faire Nation qui doit vibrer en nous à chaque instant et particulièrement chaque 1er Août.

GRANDE METROPOLE – CAPITALE ECONOMIQUE

J’entends souvent dire : Cotonou est la capitale économique. Je crois que nous devrions plutôt dire que Cotonou est la grande métropole du Bénin. Il n’y a qu’une seule capitale : c’est Porto-Novo. Il n’y pas de capitale politique et de capitale économique. Peu importe que ce soit la plus grande métropole ou pas. La capitale est constitutionnellement consacrée et au Bénin, la Représentation nationale y siège, c’est déjà ça !

Dois-je maintenant ajouter que je suis particulièrement fier d’être Béninois ?

Vous le savez sans doute déjà.

Bonne Fête Nationale à tous !

Cap sur de grands challenges !

Par Oswald PADONOU

Laisser un commentaire

Top