Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Cinéma : Qui est Akissi Delta, marraine du Fiff-Cotonou ?

Cinéma : Qui est Akissi Delta, marraine du Fiff-Cotonou ?

La première édition du Festival international des films de femmes de Cotonou (Fiff-Cotonou) se tient du 13 au 17 septembre. Il est parrainé par l’ivoirienne Akissi Loukou Delphine alias Delta.

Delta est une baoulé née à Dimbokro le 5 mars 1960. Réalisatrice et productrice depuis les années 1980-1994 avec la série “Comment ça va” (série satirique créée par Léonard Groguhet) en passant par “Ma Famille” et dernièrement “Ma Grande famille” (2016) en diffusion sur la chaîne panafricaine A+, elle représente à elle seule quarante-neuf ans de vie cinématographique.

Œuvres de Delta

Années 1980-1994 : Comment ça va (série satirique créée par Léonard Groguhet)

1988 : Bal Poussière (film d’Henri Duparc, avec Thérèse Taba, Bakary Bamba, Bagnon, Naky Sy Savane…)

1988 : Bouka (film de Roger Gnoan Mbala)

1990 : Qui fait ça ? (série télévisée avec Djuedjuessi, Bagnon, Wabehi Amélie, Gazeganon, Zago…)

1992 : Joli cœur (film d’Henri Duparc)

1993 : Rue Princesse (film d’Henri Duparc) : Double Coca

1994 : Afrique, mon Afrique (film d’Idrissa Ouedraogo)

1998 : Mamie Watta (film)

2005 : Caramel (film ivoirien d’Henri Duparc)

Réalisatrice

2002 : Ma Famille (téléfilm avec Michel Bohiri, Clémentine Papouet, Angéline Nadié, Josiane Yapo, Michel Gohou, Nastou Traoré, Wabehi Amélie, Decothey, Thérèse Taba…). Elle en est la réalisatrice et y est également actrice.

2008 : Le secret d’Akissi (avec Michel Bohiri, Michel Gohou, Gbazé, Marie-Laure)

2008 : Ma Famille (téléfilm Avec Gbi De Fer, Guéhi Vèh (Titanic, anciennement Abass), Jimmy Danger, Adrienne Koutouan, Martin Guédégba, Norbert Etranny, Jean Claude Sea, Brigitte Bleu, Loupita (anciennement Marie-Laure))

2016 : Ma grande Famille, avec Akissi Delta, Michel Bohiri, Clémentine Papouet, Digbeu Cravate, Michel Gohou, Nafissatou Traoré, Thérèse Taba, Mouhamadou Diarra, Serge Constant Abessolo, ATT Junior, Ebenezer Kepombia, etc.

Par S. B. A.

Laisser un commentaire

Top