Vous êtes ici
Accueil > Société > Cité ministérielle et marché de gros : Les travaux démarrent en février

Cité ministérielle et marché de gros : Les travaux démarrent en février

Le ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Tonato a présidé vendredi 15 janvier, la cérémonie de signature de deux contrats entre la Société immobilière et d’aménagement urbain (SImAU) et l’entreprise Arabian construction Co. (Acc) concernant la construction de la Cité ministérielle d’une part, et d’autre part, entre la SImAU et les entreprises Sogea Satom Bénin Sa et le Groupement Sp Construction-Comtel Technologie-Dyjesck pour la construction d’une plate-forme agro-alimentaire.

Par Senankpon DOSSOU

Le projet de construction de la Cité ministérielle à Cotonou s’inscrit dans un programme de construction de bâtiments administratifs regroupant les services de l’État. La Cité ministérielle est destinée à recevoir les cabinets des ministres. Elle sera composée essentiellement de 10 bâtiments de 6 niveaux (R+5), 1 bâtiment de 4 niveaux (R+3) avec un parking de 500 places aux Rez-de-chaussée, 1er et 2ème étage et restaurant de plus de 1000 places au 3ème étage.

La cité ministérielle sera construite à Cotonou, précisément sur le site de l’ex-hôtel Croix du Sud, sur un domaine de 5ha 37ca. Les travaux débuteront le 1er février 2021 pour une durée de 24 mois. Le coût de construction est de soixante-cinq milliards cinq cent quarante-sept millions vingt-cinq mille trois cent neuf (65.547.025.309) Fcfa hors Tva.

Le second projet, objet de cette cérémonie, porte sur la construction d’une plate-forme agro-alimentaire constituée d’un marché physique de gros, d’un abattoir et des bâtiments techniques et administratifs dans le Grand Nokoué à Abomey-Calavi.

Ce pôle agro-alimentaire sera composé de 2 entrepôts frigorifiques à température positive de 99000m² chacun, intégrant des locaux spécialisés (boucherie-poissonneries), des locaux techniques et des sanitaires, 6 zones de produits vivriers constituées de 2 bâtiments vrac « Case » et 4 bâtiments « Carreaux» intégrant les locaux techniques et sanitaires.

Cette plate-forme agro-alimentaire sera construite à Abomey-Calavi, précisément au quartier Zopah, sur les pavés Kérékou à 1,5 km de la Rnie 2, sur une superficie de 168 ha 18a 6. Les travaux débuteront également le 1er février 2021 pour une durée de 16 mois.

À cette cérémonie le ministre Tonato a remercié tous ceux qui ont été à l’œuvre depuis près de deux ans d’études et de réflexion sur ces projets. La Cité ministérielle à Cotonou et la Cité administrative à Abomey-Calavi « vont fonctionner en tandem, plus pour le pool technique à Abomey-Calavi avec toute la logistique qu’il faut et le pool décisionnel à Cotonou avec toute la logistique » a-t-il dit.

Quant à la plate-forme agro-alimentaire du Grand Nokoué à Abomey-Calavi, selon le ministre, « C’est l’une des solutions partielles à la restructuration de l’offre marchand et commerciale concernant le marché Dantokpa ». Ce pôle va récupérer le marché de gros de Dantokpa, dans une logique plus moderne, avec une logistique qui n’existe pas encore en Afrique de l’Ouest. « Les choses deviennent concrètes pour le bonheur de nos populations » s’est-il réjoui.

Les entreprises ont, quant à elles, remercié le gouvernement pour la confiance placée en elles et ont promis livrer les travaux de qualité dans le délai inscrit dans chaque contrat.

Laisser un commentaire

Top