Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Classes culturelles : Les programmes de formation bientôt au point (Effectivité des classes dès la prochaine rentrée scolaire)

Classes culturelles : Les programmes de formation bientôt au point (Effectivité des classes dès la prochaine rentrée scolaire)

Priorité du gouvernement, les classes culturelles vont être effectives dès la prochaine rentrée scolaire. En prélude, le ministère de la Culture de Jean-Michel Abimbola s’active avec les acteurs pour que toutes les dispositions soient prises. Dans ce cadre, un atelier d’une vingtaine de jours s’est ouvert lundi 8 juin à Cotonou et est consacré à l’élaboration des programmes de formation.

Par Sêmèvo B. AGBON

Les formateurs des formateurs, inspecteurs de l’enseignement secondaire et de la formation technique, représentants des centres de formation aux métiers d’arts, personnes ressources, représentants de l’Institut national des métiers d’art, d’archéologie et de la culture (Inmaac) de l’Université d’Abomey et les sommités des disciplines : théâtre, danse, musique et arts plastiques. Dans une démarche participative et inclusive, le ministère du Tourisme, de la culture et des arts a mobilisé une gamme de personnalités diversifiées autour de l’élaboration des programmes de formations des classes culturelles. Pendant les 18 jours de l’atelier, il est attendu de confronter les connaissances et expériences, de s’accorder sur la méthodologie et de dégager à partir du travail des experts, les programmes qui seront déjà mis en œuvre dès l’année scolaire 2020-2021.

Le gouvernement tient, en effet, qu’elles démarrent très prochainement au regard de son importance pour le sous-secteur de la culture. En ce sens, qu’elles « offrent un terrain fertile à la culture des pépinières artistiques et à la création du marché de consommations de demain », comme l’a si bien justifié le Coordonnateur du Projet, Blaise Tchetchao à l’ouverture des travaux.

Pour rappel, le projet des classes culturelles est institué par décret n°2018- 375 du 22 août 2018. Il est conçu comme une véritable politique de soutien aux vocations et talents dans le cadre du Programme d’actions du Gouvernement. Il permettra notamment de pallier la faible qualité professionnelle des œuvres artistiques et culturelles, nonobstant le potentiel artistique et culturel dont regorge le Bénin. « Les classes culturelles dont nous lançons aujourd’hui l’une des étapes décisives, visent en effet, l’insertion des activités culturelles dans les programmes d’enseignement scolaire du second degré. Elles participent à la détection et à l’éclosion des jeunes talents artistiques, toute chose qui assurera une vitalité au secteur et qui améliorera in fine la qualité globale de l’offre culturelle et touristique de notre pays. » a défendu le ministre Abimbola accompagné de son collègue des Enseignements secondaire et technique et de la formation professionnelle, professeur Mahougnon Kakpo.

Au regard de l’importance du sujet, l’autorité ministérielle a insisté sur le professionnalisme et l’abnégation dont les participants doivent faire preuve afin de préparer les outils indispensables à la réalisation des prochaines étapes de ce projet, au terme de cet atelier.

Laisser un commentaire

Top