Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Col. Tawès chez Talon : La République au-dessus des égos

Col. Tawès chez Talon : La République au-dessus des égos

Le Colonel à la retraite Tawès a été reçu en audience au sujet de ”sa situation administrative”, mardi 16 mars par le président Talon.

Par Sêmèvo B. AGBON

A sa sortie, l’hôte de Patrice Talon a dévoilé à la presse, l’objet de son déplacement. « J’étais à cette audience pour rendre compte au Chef de l’Etat de ma situation administrative actuelle », a-t-il déclaré. De quoi s’agit-il concrètement ? « Comme vous le savez mieux que moi d’ailleurs, j’ai été envoyé aux États-Unis en qualité d’attaché de défense en 2011 avec un visa d’un an renouvelable. Je suis retraité depuis octobre 2013 mais malheureusement, les différents responsables de l’ancien régime ne m’ont pas accordé l’assistance nécessaire efficace qui permette le retour de ma famille au Bénin de manière sereine. C’est pour cette raison que j’ai rencontré le Président de la République pour qu’il intervienne pour un règlement diligent de mon dossier administratif », a-t-il développé.

Il retourne chez lui satisfait de l’accueil et de l’oreille attentive du président Talon. « Le Chef de l’Etat m’a bien reçu. Il m’a donné des directives et des conseils nécessaires et il m’a promis instruire les structures concernées afin que je sois satisfait », a-t-il témoigné.

A la sortie de cette audience, le colonel à la retraite Tawès a sans doute une autre image du président Talon. Opposant déclaré au chantre de la Rupture, il ne s’attendait certainement pas à un accueil aussi chaleureux de sa part. Mais le chef de l’État l’a favorablement accueilli et aussitôt donné des instructions pour qu’il ait satisfaction. « J’ai entendu, favorablement, la doléance de notre compatriote Colonel Pascal Tawès. Les services compétents sont, d’ores et déjà, instruits aux fins de faciliter le retour au bercail de sa famille et lui. La République du Bénin assure, sans distinction, son devoir d’assistance à l’endroit de tous ses citoyens qui en font la demande formelle », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

 

 

Laisser un commentaire

Top