Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Commerce illicite du tabac en Afrique de l’ouest : 108 milliards de perte ces trois dernières années

Commerce illicite du tabac en Afrique de l’ouest : 108 milliards de perte ces trois dernières années

Principale source de financement du terrorisme et fossoyeur des trésors publics, le commerce illicite de cigarettes constitue un véritable danger sécuritaire pour la sous-région Ouest-africaine. Les acteurs impliqués dans la lutte contre ce commerce en Afrique de l’ouest ont tenu, lundi 28 février, un atelier à Cotonou.

Par Raymond FALADE

« Cet atelier vise à créer un cadre formel de concertation entre les acteurs de la lutte de l’Afrique de l’ouest et l’industrie légale du tabac afin de définir une stratégie dynamique pour lutter efficacement contre le trafic illicite des produits du tabac », a expliqué Régis Madja, conseiller technique du ministre de la Justice chargé des réformes institutionnelles à l’ouverture de l’atelier.
Selon les chiffres fournis par la communauté douanière internationale et de certaines études, le marché illicite du tabac représente une (1) cigarette sur 10 vendues et consommées dans le monde. Ces trois dernières années, l’essor de la contrebande a engendré un manque de près de 108 milliards de francs Cfa sur les recettes des États de l’Afrique de l’ouest.
« J’attends de cet atelier qui rentre parfaitement dans la vision du chef de l’État, des recommandations concrètes pour éradiquer ce fléau pour la santé et la quiétude de nos populations », a lancé Régis Madja à l’ouverture de l’atelier.
Après l’étape de Parakou et celle d’Abomey, le séminaire de Cotonou sur la lutte contre le commerce illicite de cigarettes a réuni les magistrats du ressort de la Cour d’appel de Cotonou, les Officiers de police judiciaire, les douaniers, les représentants du ministère de l’Industrie et du commerce.

Laisser un commentaire

Top