Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Communales 2020 : Moufidath Gbadamassi motive les femmes Up de Pobè

Communales 2020 : Moufidath Gbadamassi motive les femmes Up de Pobè

La présidente des femmes du Réseau du parti Union progressiste (Up) du quartier Oké Ata à Pobè, Moufidath Gbadamassi a regroupé les femmes dudit creuset au Motel Iréyèmi de la ville le samedi 15 février 2020. L’objectif de la séance est de les motiver à prendre une part active dans les prochaines élections communales.

Par R.F.

Cette cérémonie a connu la présence de l’honorable Razack Abiossè et du Chargé de mission du président de l’Assemblée nationale Wassi Gbadamassi qui a conduit une délégation des ténors Up de Pobè et d’Adja Ouèrè.

Moufidath Gbadamassi , au milieu

Pour Moufidath Gbadamassi, il s’agit d’un événement qui devrait avoir lieu depuis un moment. Le décès de sa maman n’a pas permis de tenir ce pari. Après avoir remercié tous les membres de l’Union Progressiste présents à la cérémonie d’enterrement de sa maman, elle a demandé aux femmes du réseau d’être soudées autour d’un idéal, celui du développement de leur commune Pobè.

A son tour, le Chargé de mission du président de l’Assemblée nationale, Wassi Gbadamassi a insisté sur le fait que l’Union progressiste est le plus grand parti du Bénin actuellement et reconnu comme tel par le président de la république Patrice Talon. Il n’a pas occulté toutes les réalisations du gouvernement du nouveau départ depuis 2016 à Pobè. Au nombre desquelles, la consécration de Pobè comme chef-lieu du département du Plateau, le pavage des rues de la commune, l’adduction d’eau potable, l’électrification de tous les arrondissements de la commune…

Pour l’honorable Razack Abiosse, c’est un événement inédit à Pobè. Il a exprimé son attachement à cette commune avant de rappeler que l’Union progressiste est le parti authentique de la mouvance et a demandé à chacun d’être toujours prêt à continuer à accompagner les candidats du parti baobab.

Pour la représentante des femmes Madame Alimanth, l’Up est le parti authentique qui donne la place idéale aux femmes. Elle a réitéré le soutien des femmes à ce parti qui ne fait que grandir au jour le jour. Son désir est de voir aussi sa sœur Moufidath Adjokê hissée au sommet en politique.

A l’assistance, il a été aussi rappelé d’aller pour les opérations de correction sur la liste électorale qui court jusqu’au 23 février 2020. Moufidath Gbadamassi a entamé ainsi la mobilisation des femmes pour un rayonnement de l’Union progressiste à Oké Ata.

Laisser un commentaire

Top