Vous êtes ici
Accueil > Société > Concours ”La dictée du président” : Les meilleurs enfants primés

Concours ”La dictée du président” : Les meilleurs enfants primés

Les lauréats de la première édition du concours ”La dictée du président” étape nationale ont été primés le samedi 16 janvier. Organisée par l’Ong Gap équilibre Bénin, ce concours a pour objectif d’amener les autorités à s’intéresser de façon plus pratique à l’éducation des enfants au niveau du primaire à travers la littérature (la langue).

Par Raymond FALADE

Les deux disciplines principales en matière scolaire sont la littérature (les langues) et les mathématiques (les sciences). Mais ce sur quoi l’on peut agir directement est la langue car, pour ‹‹pouvoir résoudre un problème mathématique, il faut pouvoir le lire et le comprendre ››. Ainsi se justifie l’initiative ”La dictée du président” selon le président de l’Ong Gap Equilibre Bénin, Fadel Kabassi. Les lauréats de cette première édition ont franchi plusieurs étapes à savoir: la phase communale, départementale et nationale.  2549 enfants de classe de CE2 au CM2 au départ, 549 à l’étape départementale et 125 retenus sur le plan national à la phase finale. Pour la finale, 124 enfants ont répondu présents mais 123 ont pu composer jusqu’à la fin car, un écolier a dû abandonner en cours de composition suite à un malaise. Les participants sont issus des 12 départements du Bénin à raison de 10 par département.

Après la correction des copies, le meilleur finaliste a commis une seule faute et le dernier, 73. Le texte objet de dictée a été tiré du livre ”Mamadou et Binéta sont devenus grands” page 212 et a pour titre, ”Le costume dahoméen.

A l’issue de la composition, les trois premiers ont été retenus. C’est Clovis Sambiéni de l’École Hibiscus Notre Dame des Apôtres de Parakou qui a remporté le premier prix. Agé de 10 ans, il est élève en classe de Cm2. Clovis Sambiéni est suivi de Praise Yemoa de l’École privée la Plenitude de Cocotomè. L’Ong Gap équilibre Bénin a également primé les meilleures filles. Au nombre de 11, elles ont commis entre 5 et 7 fautes. Les lauréats sont répartis avec des enveloppes financières, des médailles, des sacs d’écoliers. Les 123 enfants finalistes ont aussi reçu des lots offerts par les partenaires de l’Ong organisatrice du concours.

Les meilleurs écoliers à ce concours ont salué l’initiative et ont livré comme secret de réussite, la lecture.

À en croire le président de l’Ong Fadel Kabassi, ces enfants seront suivis et recevront au moment opportun des aides nécessaires pour leur permettre de développer leur talent.

Représentant le président de la République pour le lancement du concours, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a félicité les organisateurs pour l’initiative avant de les rassurer du soutien du gouvernement pour réveiller davantage le talent qui sommeille chez les enfants.

Laisser un commentaire

Top