Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Conditions de vie des personnes de 3è âge : Foyer d’amour Ong plaide pour une amélioration

Conditions de vie des personnes de 3è âge : Foyer d’amour Ong plaide pour une amélioration

Foyer d’amour Ong est préoccupé par la situation des personnes de troisième âge au Bénin. Une étape de la vie au cours de laquelle l’homme est diminué en force et en tout et à plus besoin de soutien. Malheureusement, certaines sont abandonnées au cours de la période et se retrouvent seules. Une situation que déplore Adrien Tchomakou président de Foyer d’amour Ong, qui appelle toutes les couches de la société à avoir une attention et une affection à ces dernières. Pour lui, la vieillesse ne devrait pas être une prison, où l’on est abandonné par ses proches voire par l’Etat dans ses politiques sociales qui ne prend pas véritablement en compte cette couche de la pyramide des âges. Car, ils ne sont pas si minoritaires que cela au regard de l’expérience acquise dans la vie et des valeurs qu’elles pourraient partager avec la couche juvénile. Ainsi, au-delà de l’assistance financière, le journaliste propose que l’on apprenne à passer du temps avec elles, pour qu’elles se sentent épanouies.

En effet, il est de plus en plus constaté que ces personnes subissent des traitements dégradants, parce que considérées pour des sorciers. Foyer d’amour Ong plaide auprès des procureurs de la république pour que cessent ces violations des droits humains et que les auteurs de ces actes soient poursuivis pour décourager le phénomène à jamais.
Quant au gouvernement, Foyer d’amour Ong demande un peu plus d’engagement à l’endroit de ces personnes. Il invite le ministère des Affaires sociales à mettre en œuvre un projet spécifique, à l’image du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) pour une prise en charge de ces personnes car, c’est une étape inévitable pour toute personne qui aura la chance de vivre longtemps sur cette terre.
Le message désormais lancé, chacun doit jouer sa partition pour permettre à chaque personne de troisième âge de vivre mieux au Bénin où qu’elle se trouve sur le territoire.

Sènankpon DOSSOU

Laisser un commentaire

Top