Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies : Élu membre‚ le Bénin dévoile les priorités de son mandat

Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies : Élu membre‚ le Bénin dévoile les priorités de son mandat

Après un mandat exercé entre 2012-2014, le Bénin retrouve à nouveau le Conseil des droits de l’homme des Nations-unies. Il a été élu jeudi 14 octobre à New-York pour un mandat de deux ans, soit 2022-2024. Le pays de Patrice Talon a eu le meilleur score parmi tous les membres élus du Conseil avec 189 voix sur 192 votants.

La candidature du Bénin soutenue par l’Union africaine a été annoncée, vendredi 24 septembre par la vice-présidente de la république, Mariam Chabi Talata au nom du Chef de l’Etat lors de la 76ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies. « Au plan politique avec la réforme du système partisan, l’organisation régulière des élections, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, le Bénin garantit à ses citoyens la jouissance des droits de la personne. Les progrès réalisés par notre pays sont sensibles, palpables, concrets ces dernières années et nous poussent à estimer que nous méritons pour cela de siéger au sein du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies au titre de la période 2022-2024 en vue du partage de nos expériences de protection et de promotion des droits humains », avait-elle déclaré.

Engagements

Au cours de son mandat, le Bénin travaillera à l’atteinte des Objectifs de développement durable (Odd) qui constitue le moyen le plus concret et le plus sûr de respect des droits de la personne. Avec son entrée, il partagera également ses expériences de protection et de promotion des droits humains et de s’enrichir de celles des autres membres de Nations-unies dans le cadre d’échanges enrichissants et mutuellement féconds.

Pendant ces deux ans, le Bénin va, entre autres, s’investir dans la poursuite de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ainsi que dans la mobilisation, à travers différentes stratégies, des ressources devant permettre aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à un système alimentaire adéquat, une éducation de qualité, des soins de santé qui protègent les plus démunis, l’eau potable, l’énergie.

Le Conseil des droits de l’Homme de l’Onu siège à Genève. Il est composé de 47 Etats membres élus directement au scrutin secret à la majorité des membres de l’Assemblée générale des Nations-Unies qui tiennent compte de la contribution des États candidats à la promotion et à la protection des droits de l’Homme, ainsi que des engagements qu’ils ont pris volontairement à cet égard.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Laisser un commentaire

Top