Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Construction de la Cathédrale de l’ECC à Tchakou : D’importants investissements dans un édifice socioreligieux

Construction de la Cathédrale de l’ECC à Tchakou : D’importants investissements dans un édifice socioreligieux

L’Eglise du christianisme céleste ne laissera pas élément blanc sa cathédrale en construction à Tchakou dans la commune d’Adjarra. Les hauts responsables de la congrégation s’activent chaque semaine avec l’appui divin pour la poursuite et l’achèvement des travaux. C’est ce qui justifie l’initiative du culte d’action de grâce annuel à Dieu suivi d’appel de fond en cours depuis quelques années.

Par Prince Germin D.

Pour le compte de l’année 2020, les fidèles et dignitaires de l’église venus des quatre coins du monde se sont retrouvés à Adjarra pour témoigner leurs reconnaissances à Dieu avec les prémices de leurs récoltes et contribuer telle l’exhortation divine faite à David, à la poursuite des travaux de la cathédrale. En effet, constitués à l’image d’une administration continue, le Révérend Pasteur Bennett A. Adéogoun, le comité directeur du Saint Siège et la Commission chargée des grands travaux de l’église que préside le dignitaire Jean Sènou Kokoyè, se donnent corps et âmes pour la finition des travaux. Et pour preuve, la charpente de l’allée principale de ce grand joyau a été posé ainsi que d’autres travaux au cours de l’année écoulée à un coût de plusieurs millions de francs CFA.

Une autosatisfaction pour les héritiers de Papa Oshoffa, Père fondateur de l’église et qui comptent achever les travaux avec l’aide de Dieu et des aides venant de toutes personnes de bonne volonté. Le sermon de l’actuel chef mondial de l’église a été d’ailleurs, orienté dans ce sens. Le Révérend Adéogoun a d’abord salué la contribution des fidèles et dignitaires de l’église et des personnes généreuses à la réalisation de l’œuvre avant de prier Dieu de transformer leurs dons en grâces infinies dans leurs activités commerciales. Il n’en fallait pas plus pour inviter les uns et les autres à continuer dans ce sens afin que l’objectif commun soit atteint, celui d’ériger in fine dans la commune d’Adjarra ce grand édifice à caractère social et religieux. Il faut souligner que plus d’un milliard 100 millions de francs Cfa a été déjà englouti dans les travaux depuis la fondation jusqu’au niveau actuel, grâce aux cotisations des fidèles et dignitaires des régions nationales et des diocèses de l’église dans les autres pays. Cette église qui a vu le jour au Bénin en 1947, ne disposant pas d’un partenaire financier à l’étranger. D’où l’appel à toute personne de bonne volonté à soutenir l’achèvement des travaux.

Laisser un commentaire

Top