Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Construction des infrastructures muséales et touristiques à Ouidah : Le gouvernement s’assure de la qualité des travaux

Construction des infrastructures muséales et touristiques à Ouidah : Le gouvernement s’assure de la qualité des travaux

Le ministre du Tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel Abimbola, accompagné de son collègue du Cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato ont effectué mardi 25 janvier, une descente sur les chantiers de construction des infrastructures muséales et touristiques à Ouidah. La délégation est allée s’enquérir du niveau de réalisation du projet de réhabilitation du fort portugais.

Par Sènankpon DOSSOU

Première étape de la visite, le chantier de réhabilitation du Fort portugais et de construction du Musée international de la mémoire et l’esclavage (Mime) à Ouidah. La délégation composée du directeur adjoint de cabinet du Mtca, Jacques Aguia Daho, du directeur général de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt), Edmond Toli, du gestionnaire délégué, José Pliya, de la chargée de mission du président de la république, Coline-Lee Toumson, a visité le fort portugais dont les travaux concernent essentiellement la réhabilitation à l’identique de la maison du gouverneur, la réhabilitation de la Chapelle, la construction de la caserne d’esclaverie, la construction d’un Preshow pour les groupes de visiteurs et les scolaires, la construction d’un snack bar, la construction d’espaces de vente pour les artisans et des boutiques de vente d’œuvres d’art, l’aménagement paysager de la cour intérieure et du jardin potager ainsi que la réhabilitation et l’extension de la guérite et du bloc administratif. Ils ont scruté chaque compartiment des infrastructures. Du jardin potager à la maison du gouverneur en passant par le Preshow des scolaires, la tourelle, la caserne, ils ont observé les différents niveaux afin de s’assurer de leur réalisation suivant les normes et standards internationaux. Puis cap sur le grand Musée, le Mime, dont les travaux sont encore en cours. Les deux autorités ont à chaque étape, rappelé les impératifs du gouvernement avant d’insister sur la finesse des travaux, au cours de la séance de travail qu’ils ont eue avec les entrepreneurs, les représentants de la Maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise d’œuvre, de l’entreprise générale Kendal & Fils et des autres parties impliquées dans le projet. Faut-il le rappeler, après l’exposition publique diptyque prévue à partir du 19 février prochain à la Présidence de la république, les 26 œuvres des trésors royaux du Bénin, restituées par la France, seront exposées au Fort Portugais de Ouidah.


A la base-vie de l’entreprise Yunnan Construction, en charge des travaux de construction du Complexe hôtelier La Marina à Djègbadji, la délégation conduite par les deux ministres, a voulu s’assurer des dispositions prises pour le démarrage imminent des travaux. Le Directeur général de Yunnan Construction et ses techniciens ont ensuite conduit la visite du plan architectural du site. Ici, ils ont pu constater la mise en place progressif des matériels lourds nécessaires pour le démarrage des travaux. Les ministres Jean-Michel Abimbola et José Didier Tonato ont achevé leur périple de ce mardi par une descente sur le site devant accueillir le projet d’aménagement d’une station balnéaire d’exception à Avlékété avant de rallier Cotonou par la route des pêches.

Laisser un commentaire

Top