Vous êtes ici
Accueil > Politique > Construction du siège de l’Ancb : Luc Atrokpo obtient le soutien du gouvernement

Construction du siège de l’Ancb : Luc Atrokpo obtient le soutien du gouvernement

En conseil des ministres du mercredi 6 mars, le gouvernement a décidé d’accompagner la construction du siège de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) à hauteur de 100 361 421 Fcfa.

Par Sêmèvo B. AGBON

Soutien de taille pour Luc Sètondji Atrokpo qui se bat pour que l’Ancb dont il est le président dispose enfin de son siège. Depuis environ 16 ans qu’elle a été créée, cette faîtière des communes a toujours pratiqué des baux administratifs qui ne répondent pas toujours aux exigences requises pour lui servir de cadre de travail. Par ailleurs, avec les coûts jugés onéreux des locations, c’est aussi le fonctionnement normal de l’association qui en pâtit bien souvent. D’où la nécessité pour l’Ancb de se doter d’un siège. Le dynamisme de son président lui a déjà permis d’obtenir dans ce sens, un appui de l’Association internationale des maires et responsables des capitales et métropoles partiellement ou entièrement francophones (Aimf). Mais il incombait à l’Ancb, au nom du partenariat conclu, de mobiliser une contrepartie de 153 000 euros (100 361 421 Fcfa). L’Aimf quant à elle déboursera 300.000 euros (196 787 100 Fcfa). Pour bénéficier de la première tranche de cet appui financier de l’Aimf, il est demandé à l’Ancb de libérer d’abord sa contribution. Or, ne disposant pas de ressources suffisantes, l’Ancb a sollicité l’appui du gouvernement qui vient donc de répondre favorablement pour apporter la contrepartie du financement obtenu. C’est ainsi que le ministre de l’Economie et des finances est instruit pour mettre à la disposition de l’Ancb, à titre de subvention, la somme de 100 361 421 Fcfa.

Avec cet appui financier, les Communes du Bénin pourront se doter de leur siège, et les maires auront de meilleures conditions de travail. Ainsi, les charges de fonctionnement de l’Ancb s’en trouveront réduites et ses ressources réaffectées à d’autres objectifs.

Laisser un commentaire

Top