Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Consultations intergouvernementales : Après la Chine, l’Allemagne encourage Talon (Un désaveu pour Nicéphore Soglo)

Consultations intergouvernementales : Après la Chine, l’Allemagne encourage Talon (Un désaveu pour Nicéphore Soglo)

Du 29 et 31 mai 2019, se sont tenues à Cotonou, les consultations intergouvernementales bénino-allemandes. Occasion pour les deux délégations de noter de grandes avancées enregistrées depuis 2016 aussi bien au plan politique qu’au plan socioéconomique.

Par Laurent KOKOU

Officiellement lancées par  le Ministre béninois des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien A. Agbénonci et conjointement conduites par Hervé D. Djokpé, Ambassadeur Secrétaire Général du Ministère des Affaires étrangères, Chef de la délégation béninoise et Birgit Pickel, Directrice de la Division Afrique de l’Ouest II au Ministère fédéral de la Coopération et du Développement, Chef de la délégation allemande, ces consultations ont été pour les deux délégations, l’opportunité de passer en revue d’une part, la situation politique et économique du Bénin et d’autre part, de s’appesantir sur des dossiers de coopération et d’intérêt commun entre le Bénin et l’Allemagne.

La classe politique doit prôner la paix par le dialogue

À l’issue des consultations, les deux délégations ont convenu de la nécessité d’encourager les forces politiques et sociales béninoises à œuvrer inlassablement pour la restauration de la confiance et de la paix à travers un dialogue franc et constructif, tel que voulu par le président Patrice Talon. C’est là, l’une des conditions essentielles à la consolidation des acquis démocratiques, mentionne le communiqué conjoint. À ce titre, le Bénin a reçu les félicitations de la partie allemande pour les courageuses réformes engagées notamment celle du système partisan.

Un engagement financier de 189 milliards Fcfa

Après avoir félicité le Gouvernement béninois pour les réformes courageuses engagées  aux fins d’une stabilisation du cadre macroéconomique et de l’assainissement du climat des affaires en vue d’une croissance économique durable, la partie allemande a demander au Bénin de poursuivre la mise en œuvre des réformes clés, condition nécessaire à la promotion des investissements privés nationaux et internationaux. Les deux délégations ont noté avec grande satisfaction, l’engagement financier actuel de la Partie allemande pour l’ensemble des projets en cours qui s’élève à environ 288 millions d’euros soit  188.640.000.000 CFA.

Une coopération toujours plus fructueuse

Œuvrer pour l’intensification la coopération dans l’intérêt des deux pays et ainsi que des peuples, tel est l’engagement mutuel pris par le Bénin et l’Allemagne au terme des consultations. Et l’une des décisions du Bénin qui va dans ce sens et qui émerveille déjà l’Allemagne est celle de faire de la formation professionnelle un axe prioritaire de coopération. Satisfaite également de l’état des lieux de leur partenariat, dans les domaines de coopération retenus de commun accord, la Partie béninoise n’a pas manqué d’adresser ses remerciements à la Partie allemande pour sa contribution significative au processus de développement du Bénin.

Rappelons que la Chine avait déjà, il y a quelques jours, salué les efforts du gouvernement et soutenu la rigueur dans la conduite des réformes.

Laisser un commentaire

Top