Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Contraste : Les femmes des marchés ont plutôt célébré Talon

Contraste : Les femmes des marchés ont plutôt célébré Talon

Les opposants en ont fait leur chou gras. Ils ont prédit une démonstration de marée humaine en désaveu à une supposée gouvernance chaotique et antisociale de Patrice Talon. Mais l’initiative a fait flop ! La fameuse « marche des femmes des marchés » n’a drainé qu’un effectif ridicule. Une vingtaine de femmes, seulement. Visages masqués cachant à peine leur honte de découvrir l’hilarité de leur entreprise. C’est Atrokpo, frais maire de Cotonou qui eut bien fait d’autoriser exceptionnellement la marche. Elle aura permis de voir combien la majorité des béninois adhèrent à la gestion méthodique de Talon. Cuisant échec pour les ennemis du progrès. De l’intérieur comme de l’extérieur. Ils ont cru, en effet, que la popularité est de leur côté et que l’impopularité est pour Talon, une cachette. Hélas !

A contrario, le challenge qu’ils ont eux-mêmes inauguré et perdu, quatre jours plus tôt, a été remporté par celui-là même qu’ils espéraient couvrir de honte. Sans tambour ni trompette, le chantre de la Rupture est sorti de sa réserve. Ce qui était voulue, au départ, comme une simple visite discrète des chantiers des marchés en construction à Cotonou, a attiré des centaines de citoyens. Spontanément ! les mêmes femmes des marchés qui ont boudé l’opposition sont massivement sorties. Et d’être rejoins par Zémidjan, commerçants, apprenants, artisans. Une foule hystérique a pris en otage le chef de l’Etat. Des chants et slogans hostiles aux ambitions de l’opposition ont résonné : « Talon 10 ans ! Talon 10 ans ! ». On se croirait à un meeting politique longtemps prévu.

Si sans renfort médiatique, Talon a eu l’aubaine d’un bain de foule, il ne faut conclure, du reste, qu’à la maturité de plus en plus poussée des Béninois. Il ne peut d’ailleurs en être autrement. Ces coins et recoins jadis impraticables, aujourd’hui asphaltés ! Ces marchés délabrés, aujourd’hui en pleine renaissance et modernisation ! Cette disponibilité remarquable de l’énergie électrique qui fait oublier le golgotha d’un passé récent ! Ces sillons interminables de tuyaux incrustés dans le sol qui passent dans tous les quartiers du pays jusqu’à Dassa, Savalou, Glazoué…autrefois de véritables désert d’eau potable !

Pas besoin aujourd’hui de se rendre à la Marina rénovée pour voir, apprécier et jouir des réformes courageuses et du Pag de la Rupture. En moins de cinq ans, Talon est entré jusque dans nos cours. Qu’il ne surprend personne qu’une opposition peureuse de manquer d’arguments électoralistes, cherchent désespérément des occasions de son propre sauvetage. Sans risque de se tromper, décrétons que pour 2021, Talon est déjà en triomphe pour un second quinquennat.

Par Sènankpon DOSSOU

 

One thought on “Contraste : Les femmes des marchés ont plutôt célébré Talon

  1. Rire, 🤣 ça me rappelle le régime Yayi. On invitait les femmes de mon quartier pour applaudir le chef qui vient pour 1000f à la fin. Elles se battaient même pour inscrire leurs noms sur les listes. C’est plutôt ça le contraste !

Laisser un commentaire

Top