Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Contrat de gestion de la Sbee : Paradis face à la presse

Contrat de gestion de la Sbee : Paradis face à la presse

La nouvelle équipe dirigeante de la Sbee, composée d’expatriés issus de Manitoba Hydro International Ltd a rencontré, vendredi 22 novembre, les professionnels des médias. A la salle de conférence de la société, ils ont eu environ une heure de présentation et d’échanges fructueuses sur les services de l’opérateur du contrat de gestion.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Prendre contact avec les médias et leur présenter la mission des nouveaux dirigeants de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) pendant les quatre prochaines années. C’est ce qui justifie l’invitation adressée aux Hommes des médias vendredi dernier au siège de la société.

Dans son propos, Jacques Paradis, qui a succédé à Laurent Tossou le lundi 4 novembre, a rappelé le contenu du contrat de gestion de quatre ans. Il s’agit du diagnostic des activités de la Sbee ; l’ajustement du programme de restructuration ; l’audit du protocole de mesure ; la réalisation d’actions simples à impact rapide ; la réalisation des actions de programme et le transfert du savoir-faire ; et le transfert de responsabilité. Sans oublier les missions spécifiques dans le volet planification, études et projets, volet technique, volet commercial, volet comptabilité, finance et budget, volet ressources humaines, volet achats, volet audit interne, volet système d’information, volet santé, sécurité et environnement, volet communication et volet transversal.

Quelques semaines seulement après son installation, témoigne Jacques Paradis, lui et ses collaborateurs ont déjà parcouru les directions régionales sous tutelle et des agences afin de toucher du doigt la situation sur le terrain. Ce dynamisme et cette célérité sont en effet indispensable pour une Sbee moderne conformément au contrat de gestion. La nouvelle équipe dispose par ailleurs de six mois pour poser un diagnostic et neuf pour proposer un plan de restructuration.

Les journalistes dans la peau des clients

Le prix de l’électricité va-t-il augmenter ? Qu’est-ce qui explique les coupures intempestives de ces temps-ci ? Jusqu’à quand les demandeurs de compteurs vont-ils se morfondre ? Quelle réponse aux longues files d’attente devant les guichets de paiement ? Y aurait-il des licenciements en vue au sein du personnel de la Sbee ? Ce sont là les questions des journalistes qui montrent ainsi qu’ils sont après tout, des clients eux-aussi. Même sans allé dans trop de détails, Jacques Paradis a su satisfaire leur curiosité. Il leur a clairement indiqué que les ruptures d’électricité fréquentes ces derniers temps sont dues aux dommages sur le réseau du fait des travaux d’asphaltage avec pour corollaire, des sections de câbles ; et aussi, les fortes pluies. Par ailleurs, pas de projet de licenciement au regard du contrat de gestion, a rassuré le nouveau Dg. Dans la maison, des agents peuvent être repositionnés à d’autre poste suivant leur profil. Il a annoncé des recrutements de techniciens.

Le client est roi. C’est le crédo de la Sbee. Pour les satisfaire efficacement, le personnel sera donc périodiquement évalué afin d’être performant.  A propos des compteurs, le responsable a martelé que tous les compteurs conventionnels seront substitués par les compteurs prépayés, et les plaintes liées aux longues files d’attente seront ainsi considérablement réduites. Les délais de raccordement trop long sont aussi dans le viseur de la nouvelle équipe.

Rappelons que cette équipe s’installe à la tête de la Sbee à la suite d’un appel d’offres international.

Composition de la nouvelle équipe dirigeante

Directeur général : Jacques Paradis ;

Directeur Administratif et Financier : Jacques CORBIN ;

Directeur Commercial : Michel BERGAMIN ;

Directeur Technique : Yves CARPENTIER ;

Directeur des Études, Développement et Projets : Gérard ZAGRODNIK ;

Directrice des Ressources Humaines : Sylvie PATOINE ;

Directeur Achats, Approvisionnement et Gestion des Stocks : Ghislain BOUTIN ;

Directeur de l’Audit Interne, Fakhry TOUMI.

 

Laisser un commentaire

Top