Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Coopération bénino-japonaise : Près de 7 milliards pour la construction de 98 écoles

Coopération bénino-japonaise : Près de 7 milliards pour la construction de 98 écoles

Le ministre d’État chargé du Plan et du développement durable, Abdoulaye Bio Tchané et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon près le Bénin Kiyofumi Konishi, ont conjointement animé ce mardi 20 août une conférence de presse. Les deux hommes ont présenté le programme Kennedy round (Kr1), notamment les microprojets sociocommunautaires à réaliser à travers l’utilisation des fonds de contreparties des dons japonais Kr1 et hors projets-construction d’infrastructures scolaires et aménagements hydrauliques.

Par R.F. (Stag)

6 984 385 430 Fcfa, c’est le montant pour lequel le Japon a accordé son avis de non objection au Bénin. Il servira à la construction de 98 modules de trois (03) salles de classe avec bureau et magasin, 58 modules de quatre (04) salles de classe, 2 retenues d’eau, 4 laboratoires dans les collèges, 99 latrines et l’acquisition de 7 350 tables-bancs pour élèves aux primaires (25 par salle), 5 800 tables-bancs pour élèves au secondaire (25 par salle), 526 bureaux pour enseignants, 537 chaises pour enseignants, 98 bureaux directeurs, 294 chaises pour bureaux directeurs et 124 tabourets de laboratoires.

Le gouvernement japonais, à travers ce programme est également engagé dans l’amélioration des conditions de vie de la population à la base en Afrique en général et au Bénin en particulier.

Depuis 1982, le gouvernement du Japon accorde à l’État béninois, à travers le programme Kennedy round (Kr1), une assistance financière sous forme d’aide alimentaire, appelée « Don Japonais Kr1 ». A travers cette assistance financière, le Japon a autorisé il y a quelques mois, le décaissement de près de 7 milliards des fonds issus de la commercialisation du riz et autres biens, objet des différents dons pour la réalisation des projets sociocommunautaires pour lesquels l’avis de non objection du Japon était nécessaire.

Prenant la parole, l’ambassadeur du Japon au Bénin Kiyofumi Konishi a d’abord salué la détermination du président Patrice Talon et de son gouvernement à relever les grands défis de développement du troisième millénaire en vue de permettre au Bénin d’accéder au concert des nations émergentes. Il s’est réjoui de voir son pays financer ce projet dont la réalisation permettra non seulement d’offrir un meilleur cadre de travail aux élèves et aux enseignants mais également d’améliorer les conditions de vie des populations à travers l’accès facile à l’eau potable.

Le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a, à son tour remercié au nom du gouvernement béninois et de son Chef, le gouvernement japonais pour ses efforts qui à l’en croire contribuent à la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement. « Au nom du président Patrice Talon et de son gouvernement, je veux exprimer notre profonde gratitude au gouvernement japonais pour cette assistance continue » a-t-il laissé entendre.

Il a pour finir renouveler son vœu de voir se poursuivre ce programme qui impacte directement deux secteurs importants du programme d’actions du gouvernement à savoir l’amélioration de la qualité du système éducatif et la disponibilité de l’eau potable dans toutes les communes du Bénin.

Les deux personnalités ont annoncé au terme de la conférence, la participation du président Talon aux travaux de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad 7) qui se tiendra du 28 au 30 août prochain à Yokohama dans la préfecture de Kanagawaau au Japon. Le thème de cette conférence est : « Afrique et Yokohama, partageant une passion pour le futur ».

 

Laisser un commentaire

Top