Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Cos-Lepi : A Bohicon, des réflexions pour un fichier électoral sécurisé 

Cos-Lepi : A Bohicon, des réflexions pour un fichier électoral sécurisé 

Depuis jeudi 17 septembre 2020, il se tient à l’hôtel la Princesse de Bohicon un atelier de lancement de l’actualisation du fichier électoral national (FEN). De profonds débats se mènent pour des rendez-vous électoraux sécurisés dans notre pays.

Armand D.

« Appropriation des dispositions particulières et documents techniques ». C’est autour de ce thème que les responsables du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (Cos-Lépi), Partenaires techniques et financiers, parlementaires, membres des différents partis politiques, membres d’organisations de la société civile, sans oublier des représentants de différentes institutions impliquées dans le processus électoral, réfléchissent pour garantir à notre pays un fichier électoral national sécurisé. À travers cet atelier, le Cos-Lépi permet à tous ces acteurs d’être au même niveau d’information à propos des dispositions particulières et autres documents techniques pour passer le cap des prochaines élections dans la paix. Pour Jean-Claude Ahouanvoébla, représentant de l’Agence Nationale du Traitement (ANT), cette rencontre de Bohicon est la dernière avant l’échéance 2021 qui marquera également les 10 ans d’existence de la Liste Électorale Permanente Informatisée (LÉPI). Son souhait est que ce rendez-vous soit surtout une rencontre de bilan et de propositions concrètes pour des projections de perspectives. Le Président du Conseil Économique et Social, Augustin Tabé Gbian, présent aux assises, rassure que ces dernières ne sont pas anodines. Il rassure à cet effet de la disponibilité de son institution à accompagner le processus d’actualisation comme ce fut toujours le cas. À sa prise de parole, le président du Cos-Lepi, Gilbert Bagana, porte à l’attention de ses collaborateurs et de tous que cet atelier marque le démarrage à proprement parlé de leur mission. « L’actualisation du fichier électoral est une opération éminemment délicate qui requiert l’implication de tous. Cet atelier nous permettra également de s’approprier les documents techniques et autres dispositions particulières », déclare-t-il. Plusieurs communications sont programmées tout au long de cet atelier d’actualisation du fichier électoral national.

Laisser un commentaire

Top