Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Côte d’Ivoire : LES BALBUTIEMENTS INTOLERABLES DU CNT (Opinion)

Côte d’Ivoire : LES BALBUTIEMENTS INTOLERABLES DU CNT (Opinion)

Le CNT n’a pas de visages militaires. 24 heures après sa déclaration de constitution, aucun ralliement formel, aucun officier supérieur en fonction ne lève le doigt. Cela est intolérable pour une organisation de salut public qui compte en son sein deux anciens présidents et deux anciens premiers ministres. Si ce n’est pas de l’amateurisme ça sent de la précipitation et un manque de coordination stratégique. L’annonce du CNT devait être consécutive à la prise en compte et au règlement de la question sécuritaire.
L’on s’explique difficilement les attaques sans ripostes des domiciles des leaders de la transition ainsi que l’intrusion de la soldatesque de Ouattara chez le président de la transition. L’arrestation manqué du Président Bédié et l’enlèvement des leaders de la transition ne peut s’expliquer. Dire que le porte parole du CNT en appelait à une liesse populaire dans ces conditions si critiques… Vivement la fin des balbutiements du CNT qui tarde à faire sortir son gouvernement et donner un visage aux nouveaux securocrates de la république.
Ouattara continue de se donner de la contenance et fait traumatiser les populations dans les campagnes parce que le CNT a manqué à son devoir de régler la question cruciale et primordiale de la sécurité des biens et des personnes qui lui incombe désormais.
Le désordre ambiant, les rodéos dans les villes et les exactions en cours lui sont imputables.
Ouattara doit être mis aux arrêts pour répondre de 30 de déstabilisations, de forfaitures et de tueries en Cote d’Ivoire. La Paix et la Réconciliation sont à ce prix. Les autorités nouvelles devront choisir entre la justice pénale et la justice transitionnelle pour remettre la Côté d’Ivoire sur les rails. S’il nous était donné de faire une suggestion, nous aurions proposer aux autorités du CNT d’aller à l’école de l’Afrique du Sud pour donner une chance à la cohésion sociale et une porte de sortie à ceux qui se sont retrouvés du mauvais côté de l’histoire.

Bruno AHOUANMAGNAGAHOU, Ecrivain

Laisser un commentaire

Top