Vous êtes ici
Accueil > Actualité > « Cotonou gallery week-end » : De la convivialité autour de l’art contemporain

« Cotonou gallery week-end » : De la convivialité autour de l’art contemporain

De la convivialité autour de l’art contemporain. Tel est l’esprit du projet Cotonou gallery week-end (Cgw) qui démarre ce jeudi 29 septembre. Peintres, sculpteurs, photographes…huit artistes au total fédèrent leur travaillent dans l’optique de contribuer à la promotion de la destination Bénin. L’initiative vient de deux galeries d’art, Borna Soglo Gallery et Septième Gallery.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

L’art contemporain accessible à tout type de public ce weekend à Cotonou. Des amateurs au grand public en passant par les professionnels et les collectionneurs aussi bien locaux que ceux de la sous-région d’Afrique de l’Ouest.

Cotonou gallery week-end (Cgw) donne à (re)découvrir le polyvalent Dominique Zinkpè dans ses célèbres sculptures ‘’Ibedji –jumeaux). Avec lui, l’univers tout aussi enchanteur des artistes Gregory Olympio, Joël Degbo, Didier Viodé et des photographes Sophie Négrier et Léonce R. Agbodjelou.

Cotonou gallery week-end -Programme

La programmation décentralisée sur six espaces de la capitale économique, facilite les visites au public. La boutique hôtel ‘’Maison Rouge’’ (Cadjehoun) ouvre le bal ce soir même avec un vernissage inaugural conjoint intitulé « Au fils du temps » de Hector Sonon, peinte-illustrateur et le sculpteur Marius Dansou.

Il en sera ainsi tout le weekend durant avec d’autres événements à ‘’Africa design school’’ (Cocotiers), au ‘’Borna Soglo Gallery’’ (Steinmetz), à l’espace ‘’Le Centre’’ de Lobozounkpa, le ‘’Le Parking’’ à Fidjrossè et la ‘’Septième gallery’’ située à Gbegamey.

« L’art contemporain peut paraître un secteur très fermé, très élitiste ». Cotonou gallery week-end entend « casser cette idée et de montrer que les lieux sont ouverts sur la ville, sur le public», insiste Julie Nanātre. Sont alors surtout attendu les amateurs. « Cotonou gallery weekend », se veut donc « un évènement béninois public, convivial et pédagogique destiné à ouvrir les portes de l’art contemporain au plus grand nombre capable d’être une interface de médiation entre le grand public et les espaces d’art et de culture ».

Le projet s’allie bien au contexte d’effervescence culturelle et artistique à Cotonou dont le paroxysme a été l’exposition « Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui » à la Présidence de la République.

« Depuis quelques années le Bénin a amorcé une dynamique de mise en valeur de sa culture et de l’art contemporain et des artistes contemporains. Nous on s’est dit qu’en organisant cet événement, ce serait une manière aussi de contribuer à la dynamique qui est mise en place et d’accompagner la création du marché de l’art contemporain au Bénin qui est en train aussi de se développer », justifie Adenile Borna Soglo, fondateur de la galerie Borna Soglo Gallery.

S’étendre

Pour cette première édition, Cotonou gallery week-end se veut un essai. Mais pas des moindres ! Et à l’avenir le projet devrait grandir et devenir pour Cotonou, un événement artistique annuel source d’attractivité touristique. Il doit réunir plus d’artistes, avec la même vision de rendre l’art accessible au public notamment amateur.

« Transformer le projet, mais continuer cette volonté de dédier un weekend voire une semaine à l’art contemporain au Bénin afin déjà de rendre plus accessible et de façon physique, de façon plus mentale l’art contemporain ; que tout le monde se sente partie prenante, pour que le public se sente plus investi, plus accueilli dans les lieux », projette Léa Perier Loko.

« Si ce lien est créé, ce foisonnement fera rayonner Cotonou et contribuera à développer un marché de l’art ; et ce sera bénéfique pour le développement du secteur », renchérit Céline Coyac Atindehou‚ directrice de “Maison rouge”.

 

LIRE AUSSI: Humour au Bénin : Fridaousse Iffabi innove avec un « spectacle entrepreneurial »

 

Au-delà de Cotonou, l’impact de Cotonou gallery week-end rejaillira donc sur le Bénin entier. « On veut proposer à ceux qui viennent au Bénin sur une période donnée de pouvoir découvrir le Bénin à travers ses acteurs culturels et ses artistes contemporains. Dans cette dynamique l’idée éventuellement c’est d’étendre et de proposer un regard sur la destination Bénin », poursuit-elle.

Cotonou gallery week-end -Plan

Le projet Cgw traduit aussi, enfin, la volonté des acteurs privés de l’art contemporain de fédérer autour d’un projet visant à renforcer les initiatives communes contribuant à structurer l’écosystème artistique de la ville de Cotonou. « Nous pensons que c’est important en tant que privés de se structurer et de travailler sur des collaborations pour pouvoir permettre au marché de l’art d’être pérenne et d’avancer tous ensemble », avoue Adenile Borna Soglo.

Cotonou gallery week-end fait de la place à des « intrus ». Ce sont des étudiants de deuxième et troisième années en ‘’Design graphique’’.

Leur école, la ‘’Africa design school’’ présente dans ce cadre une « Rétrospective » des expositions d’affiches engagées qu’ils ont réalisées sur le féminisme et la spoliation entre 2020 – 2021.

One thought on “« Cotonou gallery week-end » : De la convivialité autour de l’art contemporain

Laisser un commentaire

Top