Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Critères pour diriger les villes qui ont voté Up : Progressistes et compétents

Critères pour diriger les villes qui ont voté Up : Progressistes et compétents

Il n’est plus à démontrer. L’Union progressiste (Up) est la première force politique au Bénin à l’ère de la réforme du système partisan. Après les élections législatives d’avril 2019 où elle a remporté la majorité des sièges, les résultats des communales proclamés par la Cena viennent confirmer à nouveau sa suprématie. L’Up vient en effet, en tête avec un pourcentage de 39,97% des suffrages exprimés. Ainsi, la majorité absolue des sièges obtenus par ce parti lui permet déjà de prendre le contrôle de 34 mairies.

Mais le parti ne compte pas dormir sur ses lauriers. Il a déjà le regard tourné vers d’autres défis. Les leaders s’activent pour finaliser les dernières retouches quant aux choix des candidats à la tête des 34 communes dont Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo, Kpomasse, Zogbodomey, Sakété. Il s’agira donc, de choisir des candidats disciplinés, compétents, guidés par l’intérêt commun et capables de porter les valeurs du baobab (patriotisme, travail, solidarité) pour un réel développement à la base, dont les noms seront connus d’ici peu.  Aussi, le parti se hâte-t-il également pour peaufiner son plan de formation et d’encadrement politique qui servira de boussole à ses élus afin d’éviter les errements du passé, dans les conseils communaux, tel que promis lors des campagnes. En définitif, le parti est prêt, voit grand, voit loin et est porté vers les prochains challenges.

Par Armand D.

One thought on “Critères pour diriger les villes qui ont voté Up : Progressistes et compétents

  1. L’élève méritant doit être récompensé. Celui qui s’est battu et qui a l’expérience et la capacité doit être positionné. Celui là pour l’heure, c’est Julien HONFO.
    L’homme politique courageux. Qui est au début de la rupture, fondateur du parti UP.
    Il mérite.

Laisser un commentaire

Top