Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Crue du fleuve Mono : Le gouvernement au chevet des sinistrés d’Athiémé

Crue du fleuve Mono : Le gouvernement au chevet des sinistrés d’Athiémé

« La situation géographique de la commune d’Athiémé l’expose naturellement à des risques d’inondation. Il importe que les populations évitent de s’installer dans des zones à risque pour ne pas être surprises désagréablement. Les autorités communales et locales aussi doivent prendre les mesures nécessaires pour la protection des enfants, surtout ceux qui doivent traverser les eaux avant de se rendre au cours », a déclaré la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé, vendredi 11 dernier aux populations d’Athiémé.

Ces dernières vivent depuis un certain temps les affres du fleuve Mono. En effet, l’ouverture des vannes au niveau du barrage de Nangbéto a fait monter les eaux de ce fleuve au point que près de 15 villages ont été déjà attaqués dans la commune d’Athiémé, qui partage plus de 40 kilomètres avec ce fleuve.

La ministre accompagnée de son homologue de la santé, Benjamin Hounkpatin s’étaient rendus dans ce milieu pour toucher du doigt la souffrance des populations riveraines, leur porter assistance et apprécier aussi les diligences effectuées par les autorités communales. Au nom du gouvernement, ils ont exprimé aux sinistrés la solidarité de la Nation béninoise. Nestor Wadagni, vice-président du Conseil économique et social était également de la partie et a donné des orientations au conseil communal afin de prévenir ces genres de situation.

Le Fonds d’appui à la solidarité nationale a apporté aux sinistrés, des vivres sur instructions Tognifodé.

Par S. B. A.

Laisser un commentaire

Top