Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Bilan de l’exposition « Art du Bénin » : 222 285 visiteurs en 60 jours de révélation

Bilan de l’exposition « Art du Bénin » : 222 285 visiteurs en 60 jours de révélation

L’exposition des 26 trésors royaux restitués par la France a pris fin dimanche 28 août à la présidence de la République. Le ministre du Tourisme, de la culture et des arts Jean-Michel Abimbola a fait lors de la cérémonie de finissage le bilan des deux phases et a annoncé le transfert des œuvres, d’abord à Ouidah puis à Abomey. 

Par Gloria Mingnissè AGOSSOU (Stag.)

En 40 jours, la première phase de l’exposition a mobilisé 187 285 visiteurs. La deuxième phase de 20 jours, a vu défiler au palais de la Marina 35 000 jeunes, femmes, hommes, officiels et anonymes. Sur ces visiteurs provenant de 74 pays, les Français ont été les plus nombreux, soit 8630 visiteurs.
Avec cette affluence, l’objectif est atteint, celui de révéler le potentiel créatif des artistes Béninois, et leur offrir un environnement propice au développement de leurs arts. Ces chiffres constituent une grande avancée pour « la révolution culturelle et l’économie culturelle » du Bénin. « Le président Talon avait si bien vu quand il disait que c’est bien ici (mieux qu’ailleurs) qu’il faut exposer ces œuvres », a soutenu Jean-Michel Abimbola.

 

LIRE AUSSI : 26 trésors royaux : Un ouvrage du journaliste Laurent Kossouho expose les enjeux

 

Le Bénin veut maintenir la dynamique en créant le Quartier culturel et créatif de Cotonou, en implantant à Ouidah le Centre pluridisciplinaire des arts, un espace de formation et d’incubation créative, a indiqué le ministre du Tourisme, de la culture et des arts. A cet effet, il a exhorté les Béninois « à se mobiliser constamment pour acheter, consommer les œuvres de nos créateurs et à généraliser cette pratique aux autres arts ».

 

LIRE AUSSI : Restitution des biens culturels : La France et le Bénin donnent le top de l’acte 2 (Une mission française dépêchée à Cotonou)

 

Jean-Michel Abimbola a enfin annoncé que « les royaux iront bientôt à Ouidah en attendant de regagner Abomey, leur destination finale ». Les œuvres contemporaines quant à elles « seront exposées au Maroc, puis elles iront à Paris où elles bénéficieront de la même attention ».

Laisser un commentaire

Top