Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Déclaration de l’Epmb et du Coneb au sujet de la crise post-électorale : « Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu »

Déclaration de l’Epmb et du Coneb au sujet de la crise post-électorale : « Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu »

A travers une déclaration ce jour, lundi 6 mai à son siège au temple Béthel de Cotonou, l’Eglise protestante méthodiste du Bénin (Empb) et le Conseil œcuménique national des églises du Bénin (Coneb) à travers le président Rév Kponjésu Amos Hounsa ont condamné les violences auxquelles certains ont recouru pour protester contre les législatives du 28 avril. Ils ont invité à la culture de la paix, seule condition de développement.

Par Fidélia A. AHANDESSI

Compassion, soutien moral et spirituel aux victimes des actes de vandalisme, à leur famille et au peuple béninois, telle est la teneur du message de l’Epmb lors de sa déclaration publique ce jour. Tout en exprimant cette compassion l’Église protestante méthodiste du Bénin et le Conseil œcuménique national des églises du Bénin (Coneb), condamnent et désapprouvent la violence sous toutes ses formes. « L’Epmb et le Coneb sont profondément attristés par l’éruption de violence et de colère qui se sont emparées de notre mère patrie, au lendemain des législatives du 28 avril 2019 », a fustigé le Révérend Kponjesu Amos Hounsa, président de l’Epmb et porte-parole du Coneb. La colère et la violence, rappellent-ils, « n’ont jamais rien construit, ni créé, mais ne font que détruire ». Par contre, « C’est dans la Paix, dans la Quiétude et dans la sérénité, que, main dans la main, par le dialogue, nous trouverons dans notre génie propre, les solutions pour poursuivre résolument la construction de notre patrie commune, dans l’ordre et l’harmonie. » Sur ce, les Églises invitent les fils et filles du Bénin à jeter la colère, tourner dos à la violence pour être un artisan de paix selon Mathieu 5 : 9 qui affirme : « Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu ».  Confiants qu’il y a encore d’espoir pour le Bénin, l’Epmb et le Coneb ont décidé de faire de la journée du mardi 07 et du vendredi 10 mai prochain des journées de jeûne et prière pour la paix pour toutes les communautés béninoises et ceci conformément à Jérémie 29 : 7 : « Recherchez le bien de la ville où vois habitez, et priez l’Éternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien ». L’Epmb et le Coneb dans leur déclaration de ce jour invitent donc tous les leaders politiques à accueillir avec ouverture d’esprit, les tentatives de médiation dont ils seront acteurs les jours à venir pour réconcilier les cœurs.

L’Empb avait déjà, le 11 avril dernier, adressé une exhortation à la paix au peuple.

Laisser un commentaire

Top