Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Démission de Éric Sounouvi de l’Odem : Le Cnpa et l’Upmb prennent acte

Démission de Éric Sounouvi de l’Odem : Le Cnpa et l’Upmb prennent acte

Le président de l’Observatoire de la déontologie et de l’étique dans les médias Éric Omer Mawoussi Sounouvi a démissionné le mercredi 5 août de son poste. Dans sa lettre de démission, il a évoqué des raisons liées à son état de santé. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les associations faîtières Cnpa-Bénin et l’Upmb prennent acte.

Par Raymond FALADE

Réunis en session extraordinaire le vendredi 7 août à la Maison des Médias à Cotonou sur convocation de son président, les membres de l’Assemblée spéciale de la presse béninoise, composée des bureaux du Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel (Cnpa) et de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) ont été informés de la démission du désormais ex-président de l’Odem. Ainsi, ‹‹ l’Assemblée spéciale qui est, aux termes de l’article 14 des statuts de l’instance d’autorégulation, l’organe suprême de l’Odem, a pris acte de la démission de Eric Sounouvi et souhaite un prompt rétablissement à l’intéressé ››.
Conformément aux statuts de l’instance en son article 16 ‹‹ tout membre démissionnaire, démis, décédé ou défaillant est remplacé suivant la procédure qui a conduit à son élection dans le mois qui suit son départ, à pourvoir dans les meilleurs délais au poste désormais vacant de président de l’Odem ››.
Dans sa lettre en date du 5 août adressée au président de l’Assemblée spéciale, il a été mentionné comme objet, « Démission de l’Odem pour raison de santé››. ‹‹ Dans le souci de la prise en charge de mon état de santé, je viens manifester auprès de votre autorité, la faveur d’accepter ma démission de l’Odem et par conséquent de la présidence de l’instance de l’autorégulation » a-t-il écrit.

Laisser un commentaire

Top