Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Députés Sèdami Fagla et Orden Alladatin : Ceux qui ont mis Cotonou dans le giron Up

Députés Sèdami Fagla et Orden Alladatin : Ceux qui ont mis Cotonou dans le giron Up

L’Union progressiste occupe la deuxième place à Cotonou dans le classement par département des performances du parti. Deux figures auront été les artisans de cette prouesse électorale.

Par Sènankpon DOSSOU

61% des sièges en compétition. Telle est la part que le parti du baobab a pris à Cotonou lors des élections communales du dimanche 17 mai dernier. Si cette performance remarquable de l’Up dans la capitale économique a un nom, c’est bien celui du duo Sèdami Fagla et Orden Alladatin.

Dans le département du Littoral, les 15ème et 16ème circonscriptions électorales ont chacune sa coordination. L’Honorable Sèdami Fagla Mèdégan coordonne la première. Sous sa direction, des positionnements pertinents ont été faits par la base du 1er au 6ème arrondissement. La coordination, pour implanter le baobab, a déniché des caciques du Parti du renouveau démocratique (Prd) dont Alexandre Sohou, Saliou Adėdjouma, Parfait Dėkoun, Arlette Bello Saïzonou qui ont clairement drainé les électeurs pour l’Up. Résultat, l’Up a raflé 15 sièges sur les 23 dans la zone. De leur côté, les militants à la base s’en réjouissent et continuent de saluer la clairvoyance de l’Honorable Sèdami Fagla Mèdégan.

La coordination Up dirigée par le député Olden Alladatin a aussi fait bonne mine. Dans la 16ème circonscription électorale, ses positionnements stratégiques ont permis à l’Up de gagner 15 des 26 sièges en compéttion. Ce qui fait qu’au total, les progressistes ont enlevé 30 sièges sur 49 à Cotonou.

Grâce à leur stratégie et intelligence politiques, le parti du baobab dirigé par Bruno Amoussou le Littoral a ainsi occupé la deuxième position après le Couffo arrivé en tête avec 67 % dans le classement par département des performances de l’Up. En clair, l’Union progressiste a la mainmise sur le Littoral où aucune force politique ne lui résiste. Une confirmation d’ailleurs de ses performances lors législatives d’avril 2019. L’Up avait eu six députés sur 9 (à savoir 3/4 dans la 15e et 3/5 dans la 16e) contre 3 pour le Bloc républicain. Pour maintenir cette place, les deux députés exhortent les militants à rester mobilisés pour confirmer ces mêmes performances lors des prochaines échéances électorales.

Laisser un commentaire

Top