Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Désherbage de l’enceinte du 1er arrondissement de Cotonou : Des fidèles de l’Église de Jésus-Christ font œuvre utile

Désherbage de l’enceinte du 1er arrondissement de Cotonou : Des fidèles de l’Église de Jésus-Christ font œuvre utile

Près de 50 fidèles de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours ont investi, samedi 17 août, l’enceinte du 1er arrondissement de Cotonou à Dandji. Objectif, assainir cette « maison à nous tous » dans le cadre du service panafricain annuel qu’organise leur congrégation.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Déjà à 7 heures, des usagers particuliers se font remarqués dans l’enceinte du 1er arrondissement de Cotonou sis à Dandji, à Akpakpa. Ce sont des volontaires de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours. Vêtus de gilets jaunes frappés du logotype de leur Eglise, ils s’affairent. Munis de houes, coupe-coupe, râteaux et de balaies, ils sont aux prises avec de hautes herbes sévèrement enracinées dans un sol argileux.

Au bout de quatre heures d’horloge, ils sont fiers d’avoir contribué à changer l’aspect physique du 1er arrondissement de Cotonou. Une manière aussi d’exercer leur foi, confie Calmet Agon, président de la branche d’Avotrou de l’Eglise. « C’est en agissant que nous faisons preuve de foi et que nous aiguisons notre foi. Nous devons donner l’exemple aux autres que nous sommes de l’Eglise rétablie ». Ce qui passe par les services : « Il faut rendre service. Il y a deux types de services : le service spirituel et le service temporel. Il ne suffit pas de partager l’évangile avec les frères et sœurs sans pour autant leur permettre d’agir avec leur foi pour rendre service et accroître également leur foi », a-t-il ajouté. En outre, Calmet Agon, qui est aussi un élu local du 1er arrondissement, a indiqué qu’à travers leur geste, les fidèles appuient la cheffe de cet arrondissement pour interpeller les populations. « Elle est une dame battante. Nous voyons de loin tout l’effort qu’elle fournit pour changer l’aspect physique de l’arrondissement. Donc nous sommes venus appuyer ses actions et montrer également au public que les congrégations religieuses peuvent faire quelque chose pour accompagner les élus locaux ou municipaux ».

Le service de nettoyage s’inscrit dans le cadre du service panafricain de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours. « Chaque année, dans le mois d’août l’Eglise dans chaque pays identifie des endroits pour rendre service à la communauté. Chaque membre est alors appelé à donner un peu de son temps pour servir. Ça peut être un don de son, un nettoyage … n’importe quel service. Cette année, chaque unité l’a organisé en son sein », a clarifié Alain Kuassi Azondofi, évêque de la paroisse de Finagnon qui a supervisé l’activité de désherbage. Le choix du siège du 1er arrondissement est stratégique. « Nous avons vu qu’il y a des herbes ici. Or c’est une maison à nous tous où nous venons établir des actes administratifs. D’où nous sommes venus l’assainir », a-t-il justifié. Et de conclure que « sans service on n’est pas un bon chrétien. Le Christ lui-même rendait service ; ses miracles et guérisons étaient des services ».

En l’absence de la cheffe de l’arrondissement bénéficiaire, c’est Marius Houessou, chef du quartier Dandji où siège ledit arrondissement qui a remercié les membres de l’Eglise de Jésus-Christ. « Grande est ma joie. Je passe par la voix de notre cheffe empêchée et des populations pour remercier l’Eglise pour cette initiative », a-t-il déclaré. Il estime que « le 1er arrondissement est jeté aux oubliettes ». Sinon, il mérite mieux et ne serait pas dans cet état insalubre. « Cotonou commence par ici, c’est le 1er arrondissement. Donc cette maison mérite d’être pavée ». Il a alors « exhorté la mairie à jeter un clin d’œil sur le 1er l’arrondissement. »

Pendant que eux étaient à Dandji, les membres de Aïbatin et Fidjrossè ont fait œuvre utile au siège du 13ème arrondissement de Cotonou. Les fidèles de Gbégamey quant à eux étaient sur le terrain de Gbégamey. Ceux de Calavi et Arconville ont assaini le centre des handicapés d’Akassato.

A retenir que l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours a été créée le 6 avril 1830 aux Etats-Unis par Joseph Smith. Elle compterait, selon l’évêque Azondofi, environ 16 millions de fidèles dans le monde et est présidée par le prophète Russel Marion Nelson. Elle est présente au Bénin depuis 1999, mais n’a reçu l’autorisation du ministère de l’Intérieur qu’en 2003.

Laisser un commentaire

Top