Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Deuil : Les derniers hommages rendus à Rosine Soglo

Deuil : Les derniers hommages rendus à Rosine Soglo

Décédée le 25 juillet, les funérailles de l’ex-première dame Rosine Soglo se sont déroulées samedi 11 septembre au siège de son association Vidolé à Cotonou. En plus de son époux Nicéphore Soglo et son fils Ganiou Soglo, cette cérémonie a connu la présence de plusieurs personnalités politiques.
C’est au siège de son association Vidolé, que l’ancien président Nicéphore Soglo, ses fils et plusieurs autres personnalités politiques ont rendu un dernier hommage à l’ancienne première dame Rosine Vieyra Soglo. Une messe corps présent a été dite pour la conduire à sa dernière demeure. Au cours de la cérémonie religieuse, plusieurs cadres politiques lui ont exprimé leur gratitude envers la nation béninoise. « Elle fut de la vie unanime, une femme exceptionnelle, une figure marquante de l’histoire contemporaine du Bénin, de l’Afrique et du monde », a témoigné le professeur Guy Ossito Midiohouan, porte-parole du comité d’organisation des obsèques. Son fils Ganiou, lui a aussi rendu hommage en exprimant l’amour qu’elle a témoigné pour lui et la bonne mère qu’elle a été. « Les liens qui m’unissaient à ma mère étaient fusionnels, ce n’est donc pas un hasard que ce soit presque dans mes bras que ma mère choisit de s’éteindre », a-t-il confié. Elle a été le rocher indestructible et inébranlable de la famille Soglo. Selon lui, elle lui a donné un amour infini et une affection inconditionnelle. « Tu resteras aux yeux de tous, une femme de conviction avec un franc parler, une éthique, une honnêteté pratiquement sans égale dans le monde politique », a-t-il ajouté.
Figure emblématique de la vie politique béninoise, elle a été fondatrice du parti La renaissance du Bénin puis a mené plusieurs luttes pour le respect des principes de la démocratie. « Son pragmatisme, son sens de compromis, son attachement à l’efficacité l’ont amené à nouer des alliances avec d’autres forces politiques et personnalités », a affirmé Eric Houndété, président du parti Les Démocrates. Recherché par la justice béninoise, l’ex-maire de Cotonou, Léhady Soglo, par ailleurs aîné de la défunte, a été physiquement le grand absent à cette cérémonie. A travers une visioconférence, il a rendu hommage à sa maman en exprimant ses vifs regrets. « Il m’est difficile de m’exprimer en ce jour si sombre. Cependant, je tiens à vous remercier pour votre présence et votre soutien. Le lien qui m’unissait à maman était très fusionnel. Elle m’a tout donné, l’amour, la sécurité, l’attention, la présence », a-t-il confié. A l’issue des témoignages et différents hommages rendus à l’illustre disparue, il a été annoncé que son corps sera incinéré au Ghana avant d’être ramené et inhumé au Bénin.

Par Arnaud TOKPONON (Stag.)

Laisser un commentaire

Top