Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Développement de Cotonou : Le plan stratégique de l’équipe Atrokpo

Développement de Cotonou : Le plan stratégique de l’équipe Atrokpo

Le plan stratégique de travail de la municipalité de Cotonou s’articule autour de 15 axes prioritaires. Il a été présenté le samedi 30 janvier par le maire Luc Atrokpo lors de la présentation des vœux de nouvel an du Conseil municipal de Cotonou.

Par Raymond FALADE

« Un programme d’amélioration de la mobilisation des ressources propres ; un programme d’assainissement des ressources financières et d’amélioration de la qualité des dépenses ; un programme d’embellissement de Cotonou à travers un projet de lutte contre l’affichage sauvage, de réforme dans le secteur de la publicité en gros, de libération des trottoirs, d’interdiction des ventes à la sauvette, de verdissement de la ville, d’embellissement des places publiques de la ville et d’entretien de ses infrastructures ; un programme d’amélioration de l’accès aux services sociaux de base à travers un projet d’appui à l’éducation des écoliers et élèves, la formation des jeunes à l’entreprenariat et aux métiers professionnels, la construction d’infrastructures éducatives et socio communautaires ; un programme de réalisation d’infrastructures stratégiques à travers  un projet de  construction des points de recharge pour les voitures électriques, la construction des toilettes publiques ; un programme d’amélioration de la mobilité urbaine à travers un projet de modification du plan de circulation, de réalisation des voies secondaires et tertiaires et d’interconnexion avec les voies asphaltées, un projet d’implantation de nouveaux feux tricolores et leur digitalisation, la réalisation de parking modernes ; un programme de dynamisation de l’administration municipale en vue de sa dématérialisation à travers plusieurs projets dont ‘’La Mairie Mobile’’ qui rapprochera davantage l’administration de l’administré, la digitalisation, la construction de l’hôtel de ville et la construction des treize sièges d’arrondissement de Cotonou ; un programme de promotion de l’entreprenariat  à travers le projet de l’animation saisonnière du marché des créateurs et des Start up de Cotonou, le soutien aux entreprises dans leurs démarches pour rencontrer des clients potentiels sur la scène nationale et internationale, la participation de la ville de Cotonou et d’acteurs clé de son économie aux évènements internationaux à Cotonou et à l’étranger, l’accompagnement des Start up ; un programme sport, art, culture et l’inclusion sociale à travers un projet dans le domaine du football, du handball, du basketball, du cyclisme, de la marche tant pour le personnel municipal que pour les jeunes et les moins jeunes habitants de Cotonou, les jeux de société (belottes, domino, scrabble etc…) ; l’organisation de spectacles son et lumière pour la production des artistes et l’éclosion de nouveaux talents artistiques dans la ville, le festival des arts et de la culture de Cotonou qui sera en son temps, une fête populaire mais aussi un évènement artistique qui révèlera davantage, les valeurs et les potentialités culturelles, cultuelles et touristiques de Cotonou ; un programme de renforcement des capacités de la police municipale pour la sécurité et la sureté de la ville à travers un projet de relecture des lois régissant la police municipale, un projet relatif à sa formation et à son équipement,  un projet d’installation de la vidéo surveillance, et une volonté de mieux collaborer avec la police républicaine ; un programme de participation citoyenne à travers des appels à projets en direction des communautés, le budget participatif, la reddition de compte ; un programme de mise en place des outils de communication tant à l’interne qu’à l’externe de la mairie pour mieux assurer l’information des populations ». Ainsi se présentent les grandes lignes du plan stratégique sur lequel le Conseil municipal de la 4e mandature de Cotonou travaillera les années à venir pour le bonheur de leurs administrés.

La mise en œuvre de ce plan stratégique qui passera cette année 2021 et qui sera marquée prioritairement par les réformes en vue d’une amélioration des ressources propres, des réformes en vue de l’assainissement des ressources financières de la ville et des réformes en vue de la dynamisation et de la proactivité de l’administration, nécessitera du temps pour la conception et les études en vue de la concrétisation des projets.

C’est pourquoi, exhorte Luc Atrokpo, le Conseil communal aura besoin « de discuter et d’harmoniser les points de vue et les démarches relatifs à la mise en œuvre du plan stratégique, surtout dans le domaine des compétences partagées, avec des ministres sectoriels du gouvernement et son chef, le président Patrice Talon ». Pour y arriver, l’équipe municipale aura donc besoin d’observer les mêmes démarches avec les Partenaires techniques et financiers et les représentations diplomatiques a-t-il fait savoir. Il a pour finir invité tout le conseil à travailler d’arrache-pied pour la réussite de ce plan.

La cérémonie de présentation de vœux a connu la présence des ministres du gouvernement, des ambassadeurs accrédités au Bénin, de la représentante de l’Union européenne, de plusieurs députés à l’Assemblée nationale, du préfet du département du Littoral par intérim, des maires de Porto-Novo, d’Abomey Calavi, de Ouidah, de Banikoara, des Adjoints au maire, des élus municipaux de Cotonou et de plusieurs personnalités et invités.

Laisser un commentaire

Top