Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Dialogue politique : Pr Octavianus Akpabli salue le génie béninois

Dialogue politique : Pr Octavianus Akpabli salue le génie béninois

Malgré leurs points de divergences, la classe politique béninoise, au bout de trois jours de débats houleux, a réussi à accorder les violons sur des sujets politiques qui fâchent. Elle a ainsi prouvé sa maturité, selon le professeur d’économie Octavianus Akpabli.

 

Opinion du Pr Octavianus Akpabli à propos du dialogue politique du 10 au 12 octobre

 

« Le Bénin, notre pays a une fois encore étonné le monde. Le dialogue politique convoqué par le Chef de l’Etat a connu un succès éclatant, ceci grâce à l’engagement de toutes les parties prenantes. Il ne pouvait en être autrement quand on sait que nous avons toujours été un peuple de paix et de concorde, au-delà de nos divergences conjoncturelles.

Et je ne peux que m’en réjouir et féliciter les différents acteurs, à commencer par le Chef de l’Etat qui, dès l’ouverture a donné le ton en mettant chaque acteur devant ses responsabilités historiques.

Les partis politiques qui ont répondu à ce rendez-vous de l’histoire n’ont fait qu’honorer notre peuple qui attendait depuis longtemps ce dialogue.

S’agissant des résultats positifs contenus dans le rapport présenté au Chef de l’Etat, cela témoigne de la maturité de notre classe politique qui sait mettre, quand il le faut, les intérêts de la patrie au-dessus des leurs.

A la lecture de ce rapport qui a été adopté à l’unisson par tous les délégués, j’ai noté qu’ils se sont entendus sur presque tout ce qui semblait réellement les opposer, contrairement à certaines langues qui avaient prédit l’apocalypse sur cette rencontre.

Quant au caractère houleux des échanges cela ne pouvait en être autrement, car ce sont des délégués mandatés aussi bien par des partis politiques de la mouvance comme de l’opposition. Donc chaque camp avait une position à défendre. Et c’est normal que les échanges soient vifs par moment.

Ce qui essentiel à retenir à mon avis, c’est le génie béninois qui s’est une fois encore manifesté.

Qu’il s’agisse des modifications à apporter à la charte des partis politiques et le code électoral, de la question du statut de l’opposition, du financement public des partis politiques ainsi que des mesures spécifiques pour l’amélioration de la représentativité des femmes au parlement ; on peut se féliciter du consensus observé sur ces questions.

Mieux, il est important de saluer l’esprit de paix qui a animé les différents acteurs qui ont formulé des recommandations et doléances à l’endroit du Chef de l’État pour l’apaisement du climat social.

Sommes toutes, ces moments clés de l’histoire politique de notre pays renforcent notre fierté d’être béninois. Et c’est à l’actif du Chef de l’État et de tous les acteurs politiques qui ont compris qu’il fallait dialoguer.

Il est à souhaiter qu’une analyse approfondie du rapport soit faite pour sa mise en œuvre. Ainsi les querelles politiciennes laisseront-elles place à la poursuite des efforts quotidiens du gouvernement pour le bien être des béninoises et des béninois.

 

Laisser un commentaire

Top