Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Difficile accès à l’eau potable: La fin du calvaire à Toucountouna

Difficile accès à l’eau potable: La fin du calvaire à Toucountouna

L’eau potable, jadis une denrée rare dans les zones rurales de notre pays, est désormais à la portée de ces populations. Ceci est une réalité grâce à la vision du Gouvernement béninois, à travers l’Agence nationale d’Approvisionnement en Eau potable en Milieu rural (ANAEPMR). Il avait été initié le Projet d’Amélioration de 24 Systèmes d’Approvisionnement en Eau Potable (PASAEP 24) sur le budget national. L’arrondissement de Kouarfa dans la commune de Toucountouna sort déjà du manque d’eau.

Armand D.

Ayant pour objectif l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises en milieu rural et semi-urbain à travers la construction, la réhabilitation et l’amélioration de 24 systèmes d’approvisionnement en eau potable en vue d’alimenter ces populations en zones rurales, le projet suit considérablement son cours.

Dans l’arrondissement de Kouarfa, Commune de Toucountouna, département de l’Atacora, il était prévu la construction de deux Adductions d’eau villageoise (AEV) à TAKISSARI et à KOUBA. Mais en raison de la mobilisation de la ressource en eau dans cette région réputée être une zone de socle, les ambitions ont été revues à la hausse. Le projet a été redimensionné pour devenir un Système d’Approvisionnement en Eau Potable Multi Villages (SAEPmV). L’infrastructure est appelée à couvrir les localités de TAKISSARI, KOUBA, KOUARFA, PEPERKOU, WABOU.

D’un coût global de plus de 700.000.000 FCFA, le SAEPmV de KOUARFA 2 est composé de plusieurs ouvrages dont deux châteaux de 100m3 chacun, de 16 Bornes Fontaines équipées de 3 robinets dont 2 à potence à TAKISSARI et de 14 Bornes Fontaines équipées chacune de 3 robinets à KOUBA. On y retrouve également deux stations de pompage. Et pour assurer le fonctionnement sans discontinuité de l’infrastructure, il est prévu un groupe électrogène en addition à l’énergie conventionnelle. A noter qu’un réseau de canalisation de près de 29 km est prévu pour le raccordement à domicile des populations.

Le SAEPmV de KOUARFA 2 prend également en compte une localité de la Commune de Natitingou.

En termes de population, l’infrastructure est conçue pour desservir près de 30.000 âmes jusqu’en 2040.

 

Laisser un commentaire

Top