Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Discriminations en matière d’accès à l’énergie : Le ministre Houssou active la thérapie des ‘’cellules genre’’

Discriminations en matière d’accès à l’énergie : Le ministre Houssou active la thérapie des ‘’cellules genre’’

Aux côtés de son homologue des Affaires sociales et de la microfinance, le ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou a installé la ‘’Cellule genre et développement’’ au sein de son département. Cette initiative historique au Bénin s’est déroulée mardi 21 mai à l’Infosec de Cotonou.

Par S. B. AGBON

Comme dans ce sketch où un mari s’oppose à ce que sa femme soit ‘propriétaire’’ d’un compteur électrique, de nombreuses injustices basées sur le genre parsèment le secteur de l’énergie. Or, l’énergie est un facteur essentiel de développement. Laisser persister les inégalités dans ce secteur est donc préjudiciable. Car, l’exclusion de certaines couches de la prise de décision augmente les inégalités et empêche le développement. Telle est la position du ministre Dona Jean-Claude Houssou qui a donc voulu une ‘’cellule genre et développement’’ dans son ministère. Une initiative fortement saluée par son homologue des Affaires sociales, Adam Chabi Taro. Cette dernière a plaidé pour une sensibilisation sur l’importance de l’énergie pour les femmes et leur inscription aux formations dans le secteur de l’énergie.
Composé de 17 membres, dont 6 hommes, ladite cellule est présidée par madame Bokpè Gnancadja. A travers elle, les membres de la Cellule ont pris l’engagement solennel d’accomplir efficacement leurs missions. Il s’agit  d’« accompagner et concrétiser toutes les initiatives du gouvernement en faveur de la promotion de la femme et du genre dans le secteur de l’énergie ; assurer la coordination des activités d’intégration de la dimension genre au niveau des différentes structures de notre ministère ; élaborer et mettre en œuvre un plan d’action genre pour les documents de politique sectoriel ; veiller à la prise en compte du genre dans les études et les programmes de notre ministère ; œuvrer pour la mise en œuvre de la budgétisation sensible au genre dans le secteur de l’énergie ; collecter et analyser les informations pertinentes relatives au genre dans le secteur de l’énergie ; participer aux activités de plaidoyers et de formation en genre organisées par le ministère ; mobiliser des ressources auprès des partenaires techniques au développement pour la mise œuvre d’actions de promotion du genre dans le secteur de l’énergie. »
La Cellule genre et développement est bien appréciée des partenaires techniques et financiers. « L’installation de la Cellule genre et développement au ministère de l’énergie contribuera à l’intégration et à la réduction des inégalités du genre », a salué leur chef de file, Gabriel Dégbègni, coordonnateur national Mca-Bénin II.
Le ministre Dona Jean-Claude Houssou espère que cette innovation gagne d’autres ministères.

Laisser un commentaire

Top