Vous êtes ici
Accueil > Société > Distribution de vivres et non vivres par le gouvernement : 70 000 sinistrés des inondations et aléas climatiques touchés

Distribution de vivres et non vivres par le gouvernement : 70 000 sinistrés des inondations et aléas climatiques touchés

Le gouvernement à travers l’Agence nationale de la protection civile a démarré le jeudi 14 octobre, la distribution de vivres et de non vivres aux victimes des inondations et des aléas climatiques dans 25 communes du Bénin. Au total, plus de 70 000 sinistrés des inondations bénéficieront de cet appui.

Par Raymond FALADE

Cette assistance humanitaire offerte aux victimes des inondations et aléas par le gouvernement est composée de sacs de riz, bidons d’huile, cartons de sardine, nattes, moustiquaires, sacs de maïs, sacs d’haricot, carton de pâtes alimentaires, gilets de sauvetage, paquets de tôle et paquets de pointes. Cet appui concerne les sinistrées réparties dans 25 communes. Suivant un programme mis en place par l’Agence nationale de protection civile (Anpc), des localités dont les maires ou les préfets avaient formulé des demandes d’assistance, recevront les dons de vivres et de non vivres. Les jeudi 14 et vendredi 15 octobre, ce sont les communes de Dangbo, Ouihi, Athiémé et Lokossa qui ont reçu leur assistance humanitaire dont la distribution se poursuit dans les autres localités.
A Lokossa et Athiémé, c’est le préfet du Mono Bienvenu Dèdègnon Milohin qui a, au nom du gouvernement remis l’appui humanitaire aux populations. Il a invité les principaux responsables des localités à répartir les vivres avec transparence et équité pour que chacun puisse en bénéficier suivant le degré de sinistre subi. Le maire de Lokossa Gervais Houenou a remercié le gouvernement au nom de ses populations et des bénéficiaires pour cet appui. Selon lui, cette assistance humanitaire est une preuve du respect de la parole donnée par le président Patrice Talon qui a promis un mandat hautement social. La mise en œuvre de cette assistance vient confirmer davantage le « hautement social » sous lequel le président Patrice Talon place le quinquennat 2021-2026.


Cette année, plusieurs localités du Bénin ont été victimes des inondations du fait des fortes pluies et des aléas climatiques. A cet effet, les localités bénéficiaires de cette assistance ont été identifiées avec le recensement des populations concernées par les responsables de l’Agence nationale de la protection civile (Anpc) suivant les rapports des sinistrés transmis par les maires et les préfectures, les demandes d’assistance formulées par les mairies ou encore le nombre de sinistré enregistrés par localité.
Outre l’assistance humanitaire, le gouvernement à travers la plateforme nationale de gestion des risques de catastrophes réagit promptement. Cette plateforme est présidée par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique Alassane Seidou et son secrétariat est assuré par l’Agence nationale de la protection dirigée le contrôleur général de police Aristide Dagou.
La distribution de vivres se poursuit dans les autres localités concernées toujours, suivant les principes fondamentaux de l’assistance humanitaire que sont l’impartialité, l’humanité, la neutralité et l’indépendance.

Laisser un commentaire

Top