Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Drame de Karimama : Les solutions durables du gouvernement

Drame de Karimama : Les solutions durables du gouvernement

Des dizaines de Béninois ont perdu la vie le mercredi 13 février à Gourou-Béri dans la commune de Karimama. Lors du Conseil des ministres dernier le gouvernement a édicté des mesures pour éviter un drame similaire à l’avenir.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

On estime à 40 le nombre de personnes disparues dans le chavirement de la barque motorisée provenant de Gourou-Béri dans la commune de Karimama qui se rendait au marché de Ouna dans la commune de Sambera au Niger. Étaient à son bord, des passagers béninois et nigériens au nombre de 109.

68 personnes ont été secourues par les riverains et les services spécialisés du Bénin et du Niger. Selon le relevé du Conseil des ministres, à la date du 19 février, 26 corps de Nigériens et de Béninois ont pu être retrouvés.

Pour éviter une telle tragédie à l’avenir, les mesures prises par le gouvernement sont : la mise en place d’un détachement de police fluviale au niveau des embarcadères ; la formation des conducteurs des engins fluviaux ; l’obligation de faire respecter la charge utile de chaque barque ; l’obligation pour les conducteurs de doter chaque passager d’un gilet de sauvetage ; la réalisation d’un manifeste de passagers à présenter avant chaque départ ; et le renforcement de la réglementation sur le transport fluvial.

Signalons que dès l’annonce du drame, le gouvernement avait instamment apporté une assistance d’urgence aux rescapés à travers l’Agence nationale de protection civile et la préfecture de l’Alibori. Aussi, une somme supplémentaire sera mise à la disposition des familles éplorées.

Laisser un commentaire

Top