Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Éducation : Les Ame suspendent leur grève (La rupture des contrats les a fragilisés)

Éducation : Les Ame suspendent leur grève (La rupture des contrats les a fragilisés)

La motion de grève de 72h lancée par la Fédération nationale des collectifs des enseignants pré-inserés du Bénin (Fénacepib) est levée. C’est à travers un communiqué signé par deux porte-paroles‚ Ferdinand Sourou Missenhoun et Pierrot Sourou Léon Akodjenou. Cette suspension intervient quelques jours après un communiqué du gouvernement dans lequel, il a été prononcé la suspension et le remplacement systématique des signataires de ladite motion de grève. Cette mesure a visiblement fragilisé les Ame. Nombreux parmi eux ont repris les cours‚ car «des cellules représentatives de la FéNaCEPIB dans plusieurs départements ont levé la motion à leur niveau sans prendre au préalable l’avis de la Fédération»‚ déplorent leurs porte-paroles.

 

Communiqué

Suspension de la Motion de grève en cours

– Vu le suivi partiel de la motion de protestation, constaté par la Fédération alors qu’elle avait été véhétement réclamée par la base ;

– Vu que les cours ont systématiquement repris hier lundi 06 décembre 2021 après la publication de la note de suspension du contrat des signataires de motion;

– Vu que les collègues ont repris les activités pédagogiques aujourd’hui mardi 07 décembre 2021 malgré tout;

– Vu que des cellules représentatives de la FéNaCEPIB dans plusieurs départements ont levé la motion à leur niveau sans prendre au préalable l’avis de la Fédération,

La Fédération Nationale des Collectifs des Enseignants Pré-Insérés du Bénin(FéNaCEPIB), après avoir consulté toutes ses coordinations départementales, décide de lever la motion de protestation et de boycott des activités pédagogiques qui devrait expirer demain mercredi 08 décembre 2021.

Elle remercie par ailleurs tous les AME, qui, malgré tout, sont restés fidèles au mot d’ordre pour leur sens de dignité et les invite à reprendre les cours.

 

Fait à Cotonou, le 07 décembre 2021.

Pour la FéNaCEPIB,

Les porte-parole

Ferdinand Sourou MISSENHOUN.-

Pierrot Sourou Léon AKODJENOU.-

Laisser un commentaire

Top