Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Église Apostolique du Bénin assemblée Ahouassa (Cotonou) : Le temple Beula a 40 ans, la prophétie s’accomplit

Église Apostolique du Bénin assemblée Ahouassa (Cotonou) : Le temple Beula a 40 ans, la prophétie s’accomplit

Double événement le dimanche 8 mai à l’Église Apostolique du Bénin assemblée Ahouassa à Cotonou. Les fidèles ont fêté les 49 ans de vie de cette assemblée et les 40 ans d’existence du temple qui l’abrite. Les manifestations démarrées quelques jours plus tôt ont pris fin avec une messe d’action de grâce suivie de réjouissances.

Par Raymond FALADE

C’est un dimanche particulier ce 8 mai à l’Église Apostolique du Bénin assemblée Ahouassa. L’ambiance est celle des grands jours. Les 49 ans de vie de cette assemblée et les 40 ans d’existence du temple coïncident également avec la commémoration du quarantenaire d’une prophétie de Dieu sur ce temple dénommé « Orisun Ayo Beula», qui signifie en français « source de joie, mon plaisir en elle ». Cette prophétie trouve sa source dans le livre d’Ésaïe chapitre 62 verset 4.
Sur l’autel pour ce culte spécial, l’apôtre Moïse Jesulomè Tognonmegni, pasteur de l’assemblée. Il est entouré des autorités de l’Église Apostolique du district d’Énagnon ainsi que de la région de Cotonou. Il s’agit de R. Morohoundia et J. T. Ogoundélé, respectivement pasteurs du district et de région ainsi que des collègues pasteurs venus des autres assemblées du district.
Dans le temple ainsi que sous les bâches installées au dehors, une seule couleur frappe à l’oeil: le blanc. Les fidèles, petits et grands, hommes et femmes et même les invités sont habillés en blanc, couleur choisie pour la circonstance.


Des chants et danses sont exécutés en l’honneur de Dieu qui a protégé l’assemblée, l’a fait grandir et l’a bénie. Ceci à travers diverses prestations, dont celles du mouvement des femmes, du mouvement des jeunes et de la chorale de l’assemblée. Des rythmes différents à travers lesquels les fidèles ont témoigné leurs reconnaissances envers leur Dieu.

 

LIRE AUSSI : Église apostolique assemblée Ahouassa : Les jeunes en séminaire d’édification

L’Église Apostolique assemblée Ahouassa a été créée en 1973 par feu pasteur Joseph Odebi qui venait de Gbegamey sonder le terrain depuis 1972 a rappelé ”l’Ancien” Ezéchiel Achoba qui a eu l’honneur de présenter l’historique de cette assemblée. A sa création a-t-il poursuivi, elle a été dirigée respectivement par les feux Gabriel Fabi et Bernard Agossou qui ont été rejoints par la suite par feux Michel Achoba et Gilbert Essah. Ces derniers ont été tous oints ‘’Anciens‘’ de l’Église Apostolique du Bénin en 1981.
Le premier serviteur de Dieu qu’a connu l’Église a nom, Romain Elégbédé. Après lui, une douzaine de serviteurs de Dieu se sont succédé à la tête de cette assemblée jusqu’à l’arrivée en 2018 de l’actuel pasteur, l’apôtre Moïse Jésulomè Tognonmègni.
En 40 ans d’existence du temple de Beula, de grandes œuvres miraculeuses ont été accomplies par les différents pasteurs ayant dirigé l’assemblée. Ceci, dans l’amour, socle de l’unité qui règne au sein de ce peuple, ‹‹favorisant la manifestation de Dieu à travers des miracles, la guérison des malades, la délivrance des personnes sous emprises démoniaques et même des résurrections de morts›› a indiqué Ézéchiel Achoba.

A travers cette assemblée, d’autres ont été également créées. Entre autres, les assemblées de Tchankpamè, Agblangandan, Sèkandji-Gbago, Agbodjèdo et autres.

L’assemblée a favorisé aussi ‹‹l’essor de
nombreux hommes de Dieu dans la mission pastorale de cette glorieuse vision de
l’Église Apostolique du Bénin, notamment à travers la sortie de l’Iitab d’une
promotion et pas des moindres, de pasteurs stagiaires qui faisaient partie de la jeune
génération du peuple de Dieu à l’époque de cette prophétie›› a fait savoir ”l’Ancien” Achoba.

Poursuivre l’œuvre de Dieu

L’autre étape importante de la célébration, est celle du sermon. Cette partie du culte a été dirigée par le surintendant de la région de Cotonou, pasteur J. T. Ogoundélé. Dans son homélie tiré du livre d’Apocalypse au chapitre 2 Vs 1à 7, il a invité les Chrétiens et particulièrement les fidèles d’Ahouassa, à ne jamais abandonner le combat c’est-à-dire l’œuvre de Dieu. Pour lui, la célébration des 49 ans de l’Église n’est pas une fin en soi mais plutôt le début d’un nouveau cycle pour répandre la bonne nouvelle dans le monde. Le pasteur prophète R. Morohoundia de son côté, a invité le peuple de Dieu à travailler davantage non seulement pour la rénovation continue du temple mais également pour la naissance d’autres assemblées.

Parlant de l’œuvre de Dieu, de grands projets sont en cours a annoncé l’apôtre Tognonmègni. Il s’agit de la réhabilitation du temple actuel de l’Église. A l’en croire, le plan modifié est déjà prêt et il ne reste que la mobilisation des fonds pour sa mise en œuvre. L’autre ambition de l’Église est de gagner des âmes pour Jésus comme il l’a recommandé lui-même. Ainsi, en dehors des séances d’évangélisation qui vont se poursuivre, l’Église travaillera à implanter dans les quartiers environnants, de nouvelles assemblées pour le salut des âmes.

 

LIRE AUSSI : Soirée de louange et d’adoration à l’Eglise Apostolique d’Ahouassa : La chorale fait des miracles à travers les chants

 

Les réjouissances se sont poursuivies tout l’après-midi avec un concert au rythme traditionnel “Masè gohoun” animé par la chorale des jeunes de l’Église. L’animation a été conduite par Florentin Kpossou, chef de la chorale des jeunes sous la coordination de “l’Ancien” Daniel Kouchemi, président du mouvement de la jeunesse de l’assemblée.
Au terme de la célébration, l’apôtre Tognonmègni tout en rendant grâce à l’Éternel, a exprimé sa satisfaction et s’est réjoui du bon déroulement et de la réussite de cette fête. Il a remercié tous ceux qui y ont contribué et promis qu’il ne cessera de prier pour eux pour que Dieu les bénisse davantage pour la gloire de son nom.

Laisser un commentaire

Top